Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 9677 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
95 utilisateur(s) en ligne (dont 86 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 1
Invité(s): 94

TELEPAT, plus...
Choisissez
Selenia mère de famille
HĂ©bergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Nouvelles, histoires courtes (seuls les textes personnels sont admis)
     Le vieux
Enregistrez-vous pour poster

A plat Sujet précédent | Sujet suivant
Expéditeur Conversation
Facillire
Envoyé le :  6/2/2010 10:30
Plume de platine
Inscrit le: 30/1/2010
De:
Envois: 2786
Le vieux

Le fossé insalubre dans lequel je demeure est
encombré de jour en jour.

Pourtant, j’ai eu de beaux jours avant d’en arriver là.
Je peux dire que j’ai été riche. J’ai travaillé dure, ça
c’est vrai !

Mais quel bonheur c’était, une fois mon devoir accompli
de me reposer dans une magnifique pièce.

L’usure du temps a eu raison de moi, maintenant je ne
serre plus Ă  rien.

Mon fossé est surchargé, ils veulent tous ma place.

Pourtant, j’ai été le premier, j’y ai donc des droits!
Mon voisin de gauche n’a pas eu une vie facile, il a
travaillé dans le transport de marchandises.
Souvent il m’envie.

Nous sommes cependant logés à la même enseigne.
Ma vie a été belle, durant l’année ça roulait plutôt bien.

L’hiver comme nombre d’entre-nous , je souffrais.

L’été j’en profitais au bord de la côte d’Azur.

Ma passion de la vitesse n’égalait que celle d’une bonne
tenue.

Cela allait de soi ! Maintenant, je ne suis qu’un détritus
bon Ă  rien !

Mon nom ? Je m’appelais P3 : de la famille des Pirelli.

C’était joli et flatteur, n’est-ce pas ? Oh ! Certes je suis
usé jusqu’à la corde, mais j’aimerais tellement resservir
à quelqu’un.

Mon rĂŞve le plus fou serait de repartir sur les routes et
autoroutes.

Rouler à du deux cent Km/h, si seulement j’étais pris en
charge, oui je pourrais le refaire.

Maintenant, c’est la pluie qui me lave.
Même si je suis vieux, cela n’est pas ici que je devrais être.

J’ai été abandonné un jour, sans un mot, dans ce fossé.
Si je dois crever, autant que l’on m’incinère.
Je ne crois plus .

Moi, qui ai tant roulé sur les plates bandes, je suis incapable
de me déplacer.

Impotent, laid, inutile, polluant, voilĂ  comment je me vois.

Un jour, un gosse m’a soulevé pour jouer avec moi.
J’ai cru que j’étais utile à nouveau.

Après quelques heures, il s’est lassé et m’a remis dans le fossé.

Peut-être un jour, pourrai-je en réchapper ?


A plat Sujet précédent | Sujet suivant

Sujet :  Expéditeur Date
 » Le vieux Facillire 6/2/2010 10:30
     Re: Le vieux Automne 6/2/2010 19:36
       Re: Le vieux Facillire 7/2/2010 8:25
     Re: Le vieux jaicemail 16/2/2010 9:29
       Re: Le vieux Facillire 16/2/2010 9:38
         Re: Le vieux Capucine 17/2/2010 22:02
           Re: Le vieux Facillire 18/2/2010 10:07

Enregistrez-vous pour poster