Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 6497 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
68 utilisateur(s) en ligne (dont 67 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 2
Invité(s): 66

Shan, arcenciel, plus...
Choisissez
Ma beauté fatale mon fils Estebàn
Hébergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos po√®mes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "po√®mes" √©rotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     PIQUE NIQUE AU PRESENT SINGULIER *
Enregistrez-vous pour poster

A plat Sujet précédent | Sujet suivant
Expéditeur Conversation
PETITBLIZARD
Envoyé le :  14/6/2010 17:43
Plume d'argent
Inscrit le: 27/5/2010
De: ouestfrance
Envois: 268
PIQUE NIQUE AU PRESENT SINGULIER *
Pique nique dans les herbes folles, au chant d'été des grillons.
Cet endroit a tout pour plaire.

Un enfant croque une pomme, d'autres courent les papillons.
Les amoureux batifolent et rient de leurs tourbillons.

L'ami chante une chanson, en levant bien haut son verre
et le public conquis, fredonne gaiement cet air.

Un drap posé sur le sol, des salades colorées,
le bon pain de mon enfance, la terrine de p√Ęt√©.

Les plus bavards d'entre nous, sont souvent les plus gourmands
et les envolées lyriques, les discussions passionnées,
donnent à ce repas champêtre, les couleurs d'un jour de fête.

La fièvre vient de tomber.

Las, les corps paresseux, s'offrent aux ombrages des arbres,
une sieste méritée.

Qu'il est bon de ne rien faire, d'abandonner son esprit,
à ces moments sans pareil.

Ame vague et yeux mi-clos, je sens changer l'atmosphère,
quand brusquement un éclair, vient électriser la terre.

Trempée de la tête aux pieds, un pull en guise de cape,
une femme vient me rejoindre, sous mon parapluie de branche.

La force de l'averse double, l'occasion de partager,
les banalités d'usage, en pareille circonstance.

Oubliant que le monde tourne, nos regards innocents,
cherchent de cette évasion, que la vie donne en présent.

Et si les corps grelottent, le froid et la pluie nous touchent,
l'important est d'être là.

Puis l'averse s'en ira et avec elle la fable,
que chacun conservera, comme un moment singulier.

Au croisement des chemins, il est parfois des rencontres,
qui font oublier le reste et fleurissent les pensées.


----------------
Je crois à la force de la poésie

A plat Sujet précédent | Sujet suivant

Sujet :  Expéditeur Date
 » PIQUE NIQUE AU PRESENT SINGULIER * PETITBLIZARD 14/6/2010 17:43
     Re: PIQUE NIQUE AU PRESENT SINGULIER * Honore 15/6/2010 9:23
     Re: PIQUE NIQUE AU PRESENT SINGULIER * Isabell 15/6/2010 10:22
     Re: PIQUE NIQUE AU PRESENT SINGULIER * Capucine 15/6/2010 10:25
       Re: PIQUE NIQUE AU PRESENT SINGULIER * PETITBLIZARD 16/6/2010 21:49
     Re: PIQUE NIQUE AU PRESENT SINGULIER * ange22 17/6/2010 19:24
     Re: PIQUE NIQUE AU PRESENT SINGULIER * jeanluc 24/6/2010 17:04
       Re: PIQUE NIQUE AU PRESENT SINGULIER * PETITBLIZARD 25/6/2010 7:42

Enregistrez-vous pour poster