Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 9718 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
41 utilisateur(s) en ligne (dont 31 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 1
Invité(s): 40

Ancielo, plus...
Choisissez
Dans le maquis Corse.
HĂ©bergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos poèmes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "poèmes" Ă©rotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     Toi et Moi
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + anciens en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
oumnissrine
Envoyé le :  17/2/2014 23:32
Plume de soie
Inscrit le: 6/9/2010
De: SOUSS (MAROC)
Envois: 194
Re: Toi et Moi
J'adore
Amitiés
Sam
sans-censure
Envoyé le :  11/5/2013 23:27
Plume de satin
Inscrit le: 25/5/2012
De:
Envois: 16
Toi et Moi
Giovanna, je ne sais pas si tu t’en souviens,
De la première fois, où ton R roulé de rien,
A l’oreille il me parvient ?

J’avais six ans, quand ta voix faisait trembler
Le tourne-disque de mon père.
Je m’emportais par tes airs
Je n’ai considéré le risque, guère.

Transcendant, au-delĂ  du music-hall
Au-delĂ  du rythme et de la parole
Ta voix, m’a envoûté et m’a ensorcelé
Depuis mon enfance, j’ai décidé de t’aimer

Gassion ou Piaf, nom de baptême ou de scène
Celle qui m’importe, n’est pas Édith de la scène.

Jeune j’ai détesté les biographies te concernant
Elles tracent ta vie, tels des faits-divers courants
Entre les mots, les lettres et les virgules, j’ai cherché
A voir Édith que j’ai aimée, celle qui m’a charmé.
J’ai décidé de brûler !
Tous les griffonnages qui parlent de ta vie.


J’ai remonté le temps aux années trente pour toi,
Bien discret au cabaret le Gerny’s, pour assister à tes débuts
Tu fredonnais Fréhel, j’étais déjà sous le charme de ta voix.
Est-ce que tu te rappelles de moi ?
J’étais présent, même
A l’enregistrement Ton premier succès
Les Mômes de la cloche, j’y ai assisté

Gassion ou Piaf, nom de baptême ou de scène
Celle qui m’importe, n’est pas Édith de la scène.

Je me rappelle de nos promenades aux Champs Élysées
Quand tu étais toi-même et non l’Édith, adulée.
Je les revis chaque instant en Ă©coutant
L’hymne de l’amour en me promenant
J’ai songé à être ton légionnaire
À tatouer sur mon cœur « personne », que je vienne du désert
Et t’aimer toute la nuit
Et le lendemain, sans un mot je m’enfuis.

Rien ! Non je ne regrette rien
Le clamer haut et fort, j’y tiens
Édith, tu m’as montré la vie en rose,
En se balançant toi et moi sur
Padam, Padam n’est que le début de la prose.


Édith Piaf repose là-haut sans peur

Ton mythe restera gravé dans mon cœur



S.C


----------------
Citation :

Le Sans Censure

Par conversation | Les + anciens en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster