Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 6527 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
68 utilisateur(s) en ligne (dont 64 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 4
Invité(s): 64

cyrael, Océaniclaude, THAIEVA, maye, plus...
Choisissez
Catherine Cathysoleil
HĂ©bergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Lettres d'amour
     Mais Lucile « Ă©tait grande et d’une beautĂ© remarquable » Chateaubriand
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
crisroche
Envoyé le :  11/1/2009 8:46
Plume de diamant
Inscrit le: 27/7/2008
De: RĂ©sistance
Envois: 13522
Mais Lucile « était grande et d’une beauté remarquable » Chateaubriand


Comme tous les adolescents, et comme l’a dit Chateaubriand, je m’étais composé l’image d’une femme variant au gré des rencontres et de l’imagination. La mythologie antique m’a prêté souvent le moule de Praxitèle. Cette image se transformait par l’azur et la rosée pour me procurer les délices que je voulais dans une extase que l’art seul peut nous procurer. Je la regardais avec le kaléidoscope des siècles passés, pour mieux faire rupture avec la trivialité de notre société de consommation, dont je ne perçois pas la grandeur. Je me contentais de l’illusion du vécu. J’aimais tantôt Aphrodite, parfois Athéna. Je contemplais les courtisanes des banquets, les vierges qui portaient des paniers, les prêtresses ou leurs divinités.
Mais Lucile « était grande et d’une beauté remarquable » elle était elle-même une œuvre d’art, tantôt de marbre blanc, tantôt tableau du grand Sandro, un grain de sel encore dans les cheveux.
Nous devions nous rencontrer un jour comme les aiguilles de la pendule à midi le juste attendent leur minuit avec impatience, espérant un lendemain et de nouvelles heures. Avec toi, Lucile, j’ai vraiment eu l’illusion du vécu, tant ton image féerique me fut réelle. Tu m’as dit avoir aimé cette confusion du rêve et de la réalité, alors que pour moi tu n’étais plus que réelle ; c’est pour cela que je t’ai perdue pour toujours sans pouvoir te retrouver comme si la pendule avait arrêté ses aiguilles tout en continuant de sonner tandis que je cherche une aiguille dans une botte de foin pour reprendre le fil des jours qu’une Ariane m’avait donné. On peut avoir plus d’un tour dans sa botte, mais rien ne vaut celui d’un cadran ou celui de ton corps, de ta poitrine, de tes hanches que j’ai gardé dans celui de mes phrases. Tout ce que j’ai aimé en toi, le temps ne le fera pas passer. Mais chacun a son tour et les gens attendent les heures, les petites ou les grandes, les tristes ou les bonnes, les sombres puis les claires, Elles filent sur leurs fuseaux et s’enfuient de moi lorsque les aiguilles marquent nos deux alexandrins. alternis vivimus, alternis amavisti Lucilia !

J’aimerais encore te friponner, te chatonner et fantasier sur ta beauté charnelle et vivante, lumière de mes ténèbres. Finalement j’ai cru réellement à mes rêves d’adolescent, c’est pour cela que nos aurores ne sont pas toujours un lever de soleil.


----------------

jedis
Envoyé le :  11/1/2009 18:07
Plume de platine
Inscrit le: 28/2/2006
De: MASSILIA
Envois: 9996
Re: Mais Lucile « était grande et d’une beauté remarquable » Chateaubriand
Image de la féminité coté pile sur laquelle je me suis attardé en lisant cette belle lettre.


----------------

just-for-me
Envoyé le :  12/1/2009 9:05
Plume d'argent
Inscrit le: 19/10/2008
De: ma patinoire des etoiles
Envois: 492
Re: Mais Lucile « était grande et d’une beauté remarquable » Chateaubriand
excuse moi mais je ne sais que dire apres cette lecture..


----------------

vauv
Envoyé le :  13/1/2009 19:15
Plume de diamant
Inscrit le: 8/3/2008
De: Vauvert, Gard.
Envois: 17878
Re: Mais Lucile « était grande et d’une beauté remarquable » Chateaubriand
C'est sublime....j'ai lu tes mots et ai ressenti tant de choses......
Merci et bravo...ta plume est d'une fine et délicate sensualité...et puis cette profonde réflexion sur la beauté....
Des mots que j'ai adoré lire...c'est sincère.
Sophie.


----------------
"Cependant c'est le seul qui ne me paraisse pas ridicule. C'est, peut-être, parce qu'il s'occupe d'autre chose que de soi-même."A.de Saint-Exupéry.

"Le chemin vers le bonheur : gardez votre coeur libre de haine, votre esprit libre de tout souci. ...

crisroche
Envoyé le :  16/1/2009 11:22
Plume de diamant
Inscrit le: 27/7/2008
De: RĂ©sistance
Envois: 13522
Re: Mais Lucile « était grande et d’une beauté remarquable » Chateaubriand
Merci Ă  vous tous.


----------------

chouchou
Envoyé le :  16/1/2009 13:47
Membre banni
Inscrit le: 23/9/2008
De:
Envois: 2477
Re: Mais Lucile « était grande et d’une beauté remarquable » Chateaubriand
Je suis admirative devant tes mots, ta façon sensuelle, délicate et amoureuse de rendre hommage à la beauté et à l'idéal que tu en fais.
J'ai beaucoup aimé te lire.
Amitié Katia


----------------
banni pour insultes

crisroche
Envoyé le :  17/1/2009 9:07
Plume de diamant
Inscrit le: 27/7/2008
De: RĂ©sistance
Envois: 13522
Re: Mais Lucile « était grande et d’une beauté remarquable » Chateaubriand
Merci chouchou pour ton superbe commentaire


----------------

anonyme
Envoyé le :  18/1/2009 14:50
Re: Mais Lucile « était grande et d’une beauté remarquable » Chateaubriand
merci pour cette belle lecture
crisroche
Envoyé le :  19/1/2009 9:26
Plume de diamant
Inscrit le: 27/7/2008
De: RĂ©sistance
Envois: 13522
Re: Mais Lucile « était grande et d’une beauté remarquable » Chateaubriand
Merci Roky, très amicalement.


----------------

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster