Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 6490 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
67 utilisateur(s) en ligne (dont 63 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 0
Invité(s): 67

plus...
Choisissez
Selfie
Hébergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos po√®mes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "po√®mes" √©rotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     un corps pour elle
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
fildefer
Envoyé le :  8/9/2008 0:28
Plume d'argent
Inscrit le: 30/8/2008
De:
Envois: 396
un corps pour elle
elle coule son bonheur
sur cette terre
elle dévoue son coeur
à ciel ouvert

comme une larme pleine
sur une joue avide
à en perdre haleine
à remplir ce vide

ses larmes ont coulées
à l'orée de ses épaules
alors qu'elle dormait
qu'elle n'avait plus d'idole

son cou s'en souvient
comme d'hier
le souvenir est sien
empli de prières

rêve ou réalité
elle ne savait que penser
et pourtant dans l'intime
elle voyait du sublime

dans les regards enfouis
le désenchantement féroce
d'√Ęmes englouties
dans un sacerdoce

réveillée dans sa torpeur
d'années d'insouciances
une nouvelle ferveur
√©veill√Ęt son existence

tout n'était pas écrit
dans les livres noirs et blancs
l'homme n'a pas sévi
dans l'ombre du néant

elle foule ses peurs
elle essarte son angoisse
elle refoule son malheur
et Descartes se froisse

dans la lumière blanche
pareille à l'écume des vagues
elle sonde au creux de ses hanches
√† l'heure o√Ļ d'autres divaguent

elle n'y voyait que du feu
br√Ľlant le bien immense
tout au fond de ses yeux
et prononçant la sentence


----------------

Hermine
Envoyé le :  8/9/2008 15:35
Plume d'or
Inscrit le: 6/10/2007
De:
Envois: 1004
Re: un corps pour elle
Un peu obscur, normal quand on pénètre l'intime.
Je garde : "Descartes se froisse ". Pour la déraison sans doute...


----------------

vitta
Envoyé le :  9/9/2008 18:47
Plume d'or
Inscrit le: 29/8/2008
De: les airs
Envois: 870
Re: un corps pour elle
la lumière blanche très belle plume


----------------
vitta
danseuse
la poèsie avec ma plume je caresse le monde

douce vitta
http://admin.centerblog.net/compte/lo...

angiee
Envoyé le :  9/9/2008 20:12
Plume de platine
Inscrit le: 26/8/2008
De: Ailleurs
Envois: 9787
Re: un corps pour elle
si elle a peur reste près d'elle ,le néant ça fait peur quand même
Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster