Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 6481 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
38 utilisateur(s) en ligne (dont 37 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 0
Invité(s): 38

plus...
Choisissez
cirque.jpg
HĂ©bergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos poèmes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "poèmes" Ă©rotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     TU ME MANQUE
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
renard
Envoyé le :  9/8/2008 13:47
Plume de soie
Inscrit le: 4/8/2008
De: MEAUX
Envois: 65
TU ME MANQUE
Attablé devant cette assemblée
De géants vert effilés
Les yeux fixés dans les vagues rouges de l’horizon
Je pense Ă  elle sans aucune raison
Le vent m’apporte son souffle de compassion
Il murmure à l’oreille des vers qui apaisent
Me rapportant des senteurs, son parfum au pressant
Je regarde, se dévoilant dans les nuages,
Le film de nos moments sans grillages
Mais le vide est en moi, il me fait fermer les yeux
C’est la solitude tellement présente dans ce lieu
Elle n’est pas physique mais elle vient du cœur
Il est abandonné incompris, il pleure
Mes larmes tombent sur cette feuille sans rancœur
Noyant mes mots dans un flot de douleur
Les essuyer serait comme oublier
Les regarder serait comme laisser le temps passé
Les assumer serait comme se battre pour l’être aimé
Quelle est la solution a ma souffrance
A cette déception si intense
Celle de ne pas avoir pu l’aider
A oublier ces douleurs passées
A effacer ses pensées contrariées
Qu’elle se sente aimée
Et jamais délaissée
Mais son cœur tourmenté
A préféré d’autres nuages
Foulé d’autres rivages
Sans doute elle lui donnera son âme
Souhaitons qu’il n’en face pas des flammes
Pourquoi je ne me suis pas battu comme lui
Que j’ai fui
Je ne me sentais pas de taille
Et il fallait que je m’en aille
Pour ne pas en ragouté a ces tourments
Alors maintenant il est temps que je me mente
Me dire que j’ai oublié
Que je ne l’ai jamais aimé
Que nous deux cela n’a jamais été
Que la regarder n’est pas comme exister
Que la toucher n’est pas d’être envouté
Que son sourire n’a plus de lumière
Que de penser a elle cela ne peut m’arriver
D’ailleurs ce texte est déjà effacé
Mais malheureusement se mentir a soi mĂŞme
N’est il pas un problème


----------------
l'ecriture est une délivrance silencieuse

anonyme
Envoyé le :  9/8/2008 15:21
Re: TU ME MANQUE
un joli texte, empreint de tristesse, j'espère que le temps passant tu arriveras à oublier
renard
Envoyé le :  9/8/2008 15:25
Plume de soie
Inscrit le: 4/8/2008
De: MEAUX
Envois: 65
Re: TU ME MANQUE
merci pour ta compassion
mais je pense que tant que le temps passe tout s'efface ,mais les plus grandes douleurs laisse toujours une trace
anonyme
Envoyé le :  9/8/2008 15:32
Re: TU ME MANQUE
Les grandes souffrances ne peuvent pas s'en aller sans laisser une blessure et même si elle cicatrise avec le temps elle reste toujours présente. Ce poème est trés réaliste et j'ai aimé le lire.

MIKAELLA
Envoyé le :  9/8/2008 23:34
Membre banni
Inscrit le: 29/5/2008
De:
Envois: 759
Re: TU ME MANQUE
bien que triste j ai aimer celui lĂ  aussi
autant que l autre


----------------
membre banni pour plagiats

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster