Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 6468 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
71 utilisateur(s) en ligne (dont 65 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 3
Invité(s): 68

NoireLune, RomaneJones, srenzo, plus...
Choisissez
Joyeux Noël a vous tous
Hébergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos poèmes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "poèmes" érotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
rosam31
Envoyé le :  20/7/2008 21:18
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1147
Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Encore un été sans la plage
Sans cigales et sans tournesols
Sans l’odeur du grand large
Et sans ombrage de parasols
Encore un été sans ce sable
Tendre fin et si doux
Sans rires joyeux et grandes tables
Sans cousinades et guilledoux
Encore un été sans Provence
Sans lavandes et sans froufrous
Sans marché à Saint-Paul de Vence
Sans festival au Puy du Fou
Encore un été sans valises
Faites et défaites gaiement
Sans robes légères insoumises
Sans regards brûlants des amants
Encore un été sans sourires
Sans ribambelles d’enfants
Sans monopoly sans fou rires
Sans prendre la clef des champs
Encore un été sans cerises
Sans courses folles en plein vent
Sans sursauts et sans surprises
Sans le parfum de l’Autan
Encore un été sans amis
Qui partageraient pâtes fraîches et rosé
Mozzarella salade de riz
Et plongeraient dans mon décolleté
Encore un été sans Paris
Sans arpenter les Champs
Sans bateau mouche café hors de prix
Sans Notre-Dame et touristes priant
Encore un été sans toi
Qui conduirait sur cette petite route
Qui me guiderait dans l’étroit
Passage de mes doutes
Qui tiendrait fermement ma main
Tout en haut de la falaise
Qui me montrerait Etretat
Et aimerait même mes fadaises
Qui découvrirait mes Cathares
En escaladant Montségur
Qui rirait de vieilles tares
Et me ferait sentir secure
Encore un été sans nous
Nous baignant nus sous la cascade
Et riant comme jeunes fous
Au gré des vents et cavalcades
Encore un été solitaire
Passé à faire et à défaire
A mettre petite vie en terre
En trébuchant sur lourdes pierres
Encore un été nomade
De juive errante dont seule patrie
Sera décidément aubade
Sornettes rêves et poésies.




----------------

anonyme
Envoyé le :  20/7/2008 21:25
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Certes seule mais ta patrie est bien jolie hors sornettes qui n´y ont pas place.... C´est dur, je le sais, la générosité mais sincèrement elle te fait belle.
Amedyaz
Envoyé le :  20/7/2008 21:29
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/8/2006
De: Tafraout Maroc
Envois: 17713
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Salut Rosam
Un poème qui dénude l'été déjà mis à nu;un poème qui demeure la demeure de la poétesse où elle invite d'autres poètes apatrides,abandonnés tels de vieux sangliers solitaires;la vie sans poésie,la vie sans langue du coeur n'est rien;au diable les tables et les banquets parmi les hypocrites boulimiques et railleurs....
Merci pour l'invitation,je trouverai ta maison sans nulle peine si je n'y suis déjà!*
Amitiés
farid


----------------
"Je n'existe que dans la mesure où j'existe pour autrui"
Manet




Mon blog : http://amedyazamazigh.blog2b.net

rosam31
Envoyé le :  20/7/2008 21:40
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1147
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Merci les garçons, j'aime vous savoir en mes terres, même si les chemins sont pleins d'ornières!!

Je t'entends, Kendor, et vais faire effort.

Farid oui tu le sais, chez moi c'est déjà chez toi chez nous, tu as le double de toutes les clefs!!

Embrasse les petits!!

Cosine Rose.


----------------

Mostafa
Envoyé le :  21/7/2008 2:13
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 2/5/2008
De: AGADIR.MAROC
Envois: 14801
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Encre un poème qui fait voyager,qui fait rêver, qui invite à la vie! Encore un poème qui montre ta bonté,ton attachement fou à la vie! Encore un poème qui nous prouve ta générosité,ton hospitalité et tes envies! Encore un poème qui nous oblige à te dire:MERCI!!!

...........................................................
Mostafa,point fat,seul,las,si doux,rêvant de sa mie!!!
Oxymoron
Envoyé le :  21/7/2008 2:56
Plume d'or
Inscrit le: 17/7/2008
De: Pays de Loire
Envois: 662
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Tant de sang, tant de "sans",
Le murmure du manque,
Et le cri des absents,
Tout au fond des restanques,
Résonnent dans ta nuit...

On se prend à rêver,
Qu'avec toi, bec à bec,
On puisse t'accompagner,
Et tourné vers ta mecque,
Te lire enfin avec...
sylvia
Envoyé le :  21/7/2008 6:55
Plume d'or
Inscrit le: 20/12/2007
De: LA VILLE ROSE
Envois: 1969
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
"Encore un été en solitaire
passé à faire et à défaire
à mettre petite vie en terre..."

une liste qui s'étire en... mèche longue...et couvre l'horizon
dans la crique sans retour attendant une voile...
petit être solitaire, tourne en rond, d' une tendre désespérance...





----------------
Laissez l' esprit prendre toute son ampleur

rosam31
Envoyé le :  21/7/2008 8:58
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1147
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Merci Sylvia de me voir en pette crique balancer doucement, à toi Alain pour sentir mes vents-oh, La Mecque, non, pas forcément, à moins que Mos ou Farid ne me demandent en mariage quand je serai enfin divorcée, mais, tu sai,s ce n'est pas à l'ordre du jour!!!:::)), choukran Mos de me lire avec autant de tendresse et de joie.

Je vous envoie des soleils!!

Rose du petit matin.


----------------

nad34
Envoyé le :  21/7/2008 14:42
Plume de diamant
Inscrit le: 27/2/2007
De: languedoc roussillon
Envois: 12238
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Reçois un peu de mon soleil Rose dans le bleu du ciel méditéranéen où le vent des fous souffle à en perdre sa tête!!
Ton invitation est sublime,bien des voyages,J'ai pu m'évader un petit moment,j'espère que tu y parviendras aussi!!

De tout coeur avec toi Rose!!

albatros
Envoyé le :  21/7/2008 16:34
Plume de platine
Inscrit le: 1/5/2008
De: Paris
Envois: 3936
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Petite Rose,

Et comme une fleur, je t'écris et te dis que je pars en vacances...
Voilà d'être spontanée, il y a du bon parfois...mais là j'ai été la reine des "tu sais quoi"... !

Sabine,

C'est tout simplement sublime... Je me suis laissée porter par les mots, le rythme qui balance tout doucement.
La pellicule défile devant toi. Les petites joies, les plaisirs de l'été. Toi, tu regardes....triste, résignée.

Quoique pour Paris...on peut s'arranger cocotte !!!!

Sabine, je suis vraiment désolée pour ma bourde.

Je t'embrasse

Marie (Albatros)



----------------
De la musique avant toute chose (Verlaine)
Là tout n'est qu'ordre et beauté
Luxe calme et volupté (Beaudelaire)

corbeille
Envoyé le :  21/7/2008 16:40
Plume d'or
Inscrit le: 8/3/2008
De: Belgique
Envois: 1439
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Tes regrets nous donne en même temps un été parfait, je ne sais pas si dans ton décolté je plongerais, et ça on ne le saura jamais car comme toi, je reste chez moi désormai, on ne fais pas toujours ce qui nous plais, mais je peut te dire que si un jours tu repartais, volontier àa tout ça moi je goutterais.




----------------
http://www.edilivre.com/doc/6903

http://roberfroid-auteur.skynetblogs.be/

dany81
Envoyé le :  21/7/2008 17:55
Plume d'or
Inscrit le: 2/12/2007
De: albi
Envois: 1393
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Un été dans un oasis
Qui n'en rêve pas ?
J'ai aimé ton été , je le partage de tout coeur
puisque nous sommes voisins........


----------------
Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire

vauv
Envoyé le :  21/7/2008 18:07
Plume de diamant
Inscrit le: 8/3/2008
De: Vauvert, Gard.
Envois: 17902
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Rose, j'ai beaucoup aimé ton poème qui nous transporte au fil de tes mots...et permet de s'évader...
Oui, ton été est solitaire...mais des mains tendues sont là pour partager ta peine...afin qu'elle soit moins lourde...et puis oui, Oasis, c'est très agréable...des rencontres...même si virtuelles...ici, il y a des cigales et un grand soleil...je t'en adresse autant que possible...même si comme Nad, il y a aussi un mistral à rendre "fada"...
Bien affectueusement,
Sophie.


----------------
"Cependant c'est le seul qui ne me paraisse pas ridicule. C'est, peut-être, parce qu'il s'occupe d'autre chose que de soi-même."A.de Saint-Exupéry.

"Le chemin vers le bonheur : gardez votre coeur libre de haine, votre esprit libre de tout souci. ...

orangelle
Envoyé le :  21/7/2008 18:12
Plume de platine
Inscrit le: 23/6/2005
De: Provence
Envois: 3602
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
adoré comme toujours, chère Rosam, toutes ces facettes de toi au gré
des souvenirs, des embruns, des paysages, des ressentis...
avec cet enthousiasme, cette sincérité, ce foisonnement, cette spontanéité
et ce jaillissement de ta sensibilité qui font tout le charme de ton écriture..

je te souhaite tout de même un magnifique été...

moi aussi...je les aime encore ****! bisous.

****..."S’égrènent les printemps, s’égrènent les années…
Mélancolie aigüe, mélancolie domptée
Comme ma solitude, un jour apprivoisée
Qui griffe et mord toujours, mais j’aime encor l’été."....Orangelle

et puis tiens...quelques tournesols pour toi ..ils ne sont que virtuels...mais ce sont des tournesols quand même !...




----------------

https://orangelle-poemes.blog4ever.com/
poèmes protégés
http://www.copyrightdepot.com/rep102/00041418.htm

rosam31
Envoyé le :  21/7/2008 22:56
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1147
Re: Encore un été...A celui dont je fus découverte et qui m'est mystère.
Merci ma belle Orangelle de tes fleurs et tes mots doux, je pense à toi souvent, et, côté "thème", et bien sache que oui, ça bouge, je signe à priori mon bail demain!!!:::))) Prends soin de toi, de ceux que tu aimes..

Sophie, Nad, mes filles du vent et de Provence, merci de m'accueillir, recueillir, egayer, conforter, aimer. Vous m'êtes chères!!!

Thierry, toi et moi c'est ailleurs, entre Sambre et Meuse, Côte d'Or et fritures, je crois que mes décolletés ne sont plus assez vertigineux pour le Belge que tu es, en attente de montagnes russes!!!::)))

Marie, petite Marie, mais que dis-tu???Je m'en réjouis avec toi, de tes vacances, et puis n'oublie pas, je suis prof, "toujours en vacances"!!! Tu vas bien profiter et je vais commencer une collection de cartes postales oasiennes-Mos, Belgique, Farid, Maroc(il n'en part jamais, dit-il!!!), etc etc...Je vous donnerai ma nouvelle adresse!!!

Voisin Albigeois, merci du passage, faudra passer manger un foie gras si tu franchis le pas entre st Cécile et st Marie!!!

Rose, la vôtre.


----------------

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster