Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 6468 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
58 utilisateur(s) en ligne (dont 48 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 1
Invité(s): 57

cyrael, plus...
Choisissez
Roman 30 ans que pour le meilleur
Hébergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos poèmes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "poèmes" érotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
rosam31
Envoyé le :  21/6/2008 17:57
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1147
Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Un amour qui ricoche au fil des eaux du lac
Lisse de ma vie si houleuse
Un amour qui s'effiloche se rabiboche au gré des anicroches
Et la trame torride se fait tissu usé
Un amour ricochet
Aux cercles qui s'éloignent et aux yeux qui se fanent
Un amour que je lance à la force du poignet
Mais jamais je n'arrive vraiment à le rattraper
Balle au camp je suis prisonnière
De mes maux de mes fautes
A mort l'arbitre siffle-t-on en nuées méprisantes
Mais personne ne vient je suis en banc de touche
Le public attend la réplique qui ferait mouche
Silencieuse je glisse en mode silencieux
Plus personne n'entend mon coeur qui dégringole
Un amour qui ricoche et se perd dans les limbes
Les galets si polis fondent en main glacée
C'est moi-même souvent que je jette aux rigoles
Conspuant mon âme trop tendre et mes sentiments mièvres
Quand viendra-t-il je jour des retrouvailles
Celui où la peur le mal les fièvres
Auront cédé la place à la liberté d'aimer
Quand saurai-je enfin me délester des pierres
De ces rocs encombrants qui me retiennent au sol
Qui engluent mes envols
Et font de moi un oiseau mazouté
Un albatros malade au grand coeur dévasté
J'ai tant espéré en moissons et semailles
Des soleils magnifiques ont mûri mes années
Il est grand temps je le sais que je me laisse aimer
Qu'un marin de ce lac me renvoie le galet
Que le cercle revienne et sur moi se referme
Que je sois de ma vie le plus beau ricochet
Et j'apprendrai pour toi
A devenir lumière
A laisser entrer ces soleils si nouveaux
Je te le dis tu ne me verras que fière
Car jamais plus je ne serai boulet
Seulement joie passion tendresse et chérissante
De tes douceurs en aube j'irai jusqu'au couchant
La nuit au lac limpide aura couleur des jours
Permets moi, toi,...,de t'offrir cet amour.


----------------

Abdelkader
Envoyé le :  21/6/2008 20:45
Plume de platine
Inscrit le: 31/12/2006
De: Chlef / Algérie
Envois: 7592
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Un amour ricochet, l'attente du bien être en marge de la tendresse avec la bonne volonté d'offre d'un vœu conjugué jusqu'au bout de l'avenir... C'est beau ton poème, l'espoir fiévreux est là malgré malgré la main glacée... Merci pour ces jolis vers, c'est plein de vie et de couleurs...

Kader...
delechat
Envoyé le :  21/6/2008 21:34
Plume d'argent
Inscrit le: 10/9/2007
De:
Envois: 240
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Belles promesses.


----------------
http://www.tonysossi.com

Facebook !

rosam31
Envoyé le :  21/6/2008 21:47
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1147
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Kader, merci de ton empathie.

Tony, merci pour ce petit clin d'oeil!!!

Amitiés à vous deux, les garçons,

Rose, campagnarde frustrée: le fête de la musique à Auch, c'est comme le Canada Dry; ça a l'odeur de la fête de la musqiue-kébab-frites-, ça a les couleurs de la fête de la musique-djeuns, djeuns, djeuns, enfin, auscitains hein, les filles moulées et dénudées presqu'entièrement-devraient lire Colombe- et les ptits gars déjà montés en rugymen, mais du Gerrrrs hein, genre très, très très rural...-,

mais: ce n'est PAS la fête de la musique, car...il n'y quasiment pas de scènes, et pas de petits groupes épars et magiques..

Citadinement vôtre....


----------------

Amedyaz
Envoyé le :  21/6/2008 22:33
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/8/2006
De: Tafraout Maroc
Envois: 17713
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Salut Rosam
Le flot de tes vocables liquides m'emporte et je me laisse baigner par tes mots torrentiels sembables à ceux d'un enfant terrible qui n'en finit pas de rouspéter car six pieds sous terre,empan de largeur d'étriquée tombe qui par strangulation est incapable de retenir en ses entrailles la parole si vive,si nécessaire,si engagée et tellement déterminée comme l'eau à se frayer un chemin parmi chaos granitiques et voire dans le marbre;ne la voilà-t-il pas jaillir pour que reverdisse l'amour et que les fleurs abondent de senteurs paradisiaques et que l'espace ne soit plus que pour deux corps,deux coeurs en un battant;celui d'un marin verni sorti illico du lac limpide et celui d'une princesse sortie illico elle aussi rescapée miraculée de tant d'épreuves:un exploit est ton poème;j'ai adoré;je t'en remercie;le jour des retrouvailles est une certitude!
Merci
Amitiés
farid


----------------
"Je n'existe que dans la mesure où j'existe pour autrui"
Manet




Mon blog : http://amedyazamazigh.blog2b.net

rosam31
Envoyé le :  21/6/2008 22:42
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1147
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Un seul être vous lit et tout est si peuplé...

Merci, grand frère, tu lis en moi comme cartomancienne et pour toi mon âme se déchiffre à livre ouvert. Merci de ces eaux granitiques où soudain me désaltère, et de voir avec moi ce marin sorti des ondes, merci de me conforter en retrouvailles...

Amediaz tu as été le 30 avril mon phare, sois ma vigie que j'arrive à bon port...

Captain Rose.


----------------

anonyme
Envoyé le :  21/6/2008 23:05
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
l´épeire tisse juste, inlassable que ca en devient dentelle et un jour viendra où Rose se sera retrouvée. Où donc se cachent ces soleils magnifiques qui nous feront te voir rebondir sur l´onde de la vie ? les boulets coulent et les dames ne demandent pas la permission, nous ne l´avons jamais méritée. Aide-toi, le ciel t´aimera !
nad34
Envoyé le :  21/6/2008 23:12
Plume de diamant
Inscrit le: 27/2/2007
De: languedoc roussillon
Envois: 12238
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Un bien joli poème,une promesse qui en contient bien d'autres,c'est beau l'amour!!
Merci, pour cet écrit ,qu'il soit lu et "entendu"!!
Clair Obscur
Envoyé le :  21/6/2008 23:16
Plume de platine
Inscrit le: 26/6/2007
De: Au-delà de la raison, au royaume de la poésie
Envois: 7417
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
un beau poème sur l'amour présenté comme une offrande à l'élu de ton coeur, une agréable poésie se dégage toute mélodieuse et rythmée


----------------
@ textes protégés

LeCrapaud
Envoyé le :  22/6/2008 3:00
Modérateur
Inscrit le: 6/11/2007
De: Montréal
Envois: 1440
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Je ressens aussi dans ce poème un élan retenu, un main tendue qui hésite, le ricochet d'un mot lancé ne sachant trop où s'arrêtera sa course.
Comme une âme en convalescence!
Mais j'aime beaucoup cette nostalgie.

Amitiés,
LeCrapaud


----------------
Saute crapaud, les chemins sont beaux,
En été y’a pas d’cahots,
L’hiver en bedaine, don daine,
L’été en buggy, don dé.


(Vieille chanson scoute)
LeCrapaud

albatros
Envoyé le :  22/6/2008 7:41
Plume de platine
Inscrit le: 1/5/2008
De: Paris
Envois: 3936
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Ma belle Rose,

Je suis si émue par ce poème. C'est du cristal, fragile comme lorsque tu es amoureuse.

Comment, un être spirituel, intelligent, fin, sensé, libre...peut devenir "mièvre", "mazouté", "boulet", bête lorsqu'il tombe amoureux ! L'amour donne des ailes ? Ca dépend !

Tout ce que tu viens d'écrire, je le ressens tellement profondément.
Comme j'aimerai pouvoir m'exprimer ainsi...
Hier premier jour d'été : qu'il soit signe d'une liberté retrouvée, celle d'aimer sans devenir esclave et sans vouloir enchainer l'être aimé.

Je t'embrasse très fort, merveilleuse Rose-aux rimes-ricochets !

Marie (Albatros)


----------------
De la musique avant toute chose (Verlaine)
Là tout n'est qu'ordre et beauté
Luxe calme et volupté (Beaudelaire)

GALIA
Envoyé le :  22/6/2008 8:33
Plume de platine
Inscrit le: 28/10/2007
De: ici ou là
Envois: 4529
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Rose offerte...
L'amour ne doit être que légèreté, souffle, duvet caressant..
rien de pesant..
car le galet devient boulet, et il finit par s'échouer sans atteindre l'autre rive..

bise à toi..


----------------
Il n'y a pas de chemin qui mène au bonheur....
....le bonheur est le chemin.

Honore
Envoyé le :  22/6/2008 8:39
Modérateur
Inscrit le: 16/10/2006
De: Perpignan
Envois: 39616
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Après avoir lu les commentaires et surtout celui de Farid, je ne sais plus que dire, si ce n'est que le charme naturel que dégage ton poème m'a totalement envouté.
HONORE
tatsy
Envoyé le :  22/6/2008 9:23
Plume de platine
Inscrit le: 25/11/2007
De: là où nul ne peut me voir, dans le secret de mon âme
Envois: 5777
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
pour ce très beau poème, Rose!
Katel


----------------
tatsy

"D'une joie même, le souvenir a son amertume, et le rappel d'un plaisir n'est jamais sans douleur" Oscar Wilde

http://tatsy-entre...

rosam31
Envoyé le :  22/6/2008 10:52
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1147
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Mon premier geste du matin, après avoir ouvert les fenêtre sur la vie, avant le yoga et les croissants du dimanche, c'est vous lire, mes amis, et vous aimer pour ces cadeaux et ces mots!!!!!!

MERCI!!!!

Katel, Honoré délicat, Jean qui devine toujours ma nostalgie, Kendor et Galia qui de leur barcarolle me voient si justement couler boulet, Nad et Aya les douces, et ma Marie, ma soeur âme, ma jumelle en OASIS, je vous embrasse fort.


Rose endimanchée.


----------------

ahlami
Envoyé le :  22/6/2008 11:55
Plume de platine
Inscrit le: 9/5/2007
De:
Envois: 2422
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Ta plume impressionnera toujours, spontanéité, fraîcheur, philosophie tous les ingrédients sont là pour faire de ce poème une oeuvre d'art.
merci de partager tes écrits avec nous...te lire reste un moment des plus agréables !

amitiés les plus sincères pour toi

Amina
gepeto2
Envoyé le :  22/6/2008 12:31
Plume de platine
Inscrit le: 18/4/2007
De: Quelque part avec mes ami(e)s
Envois: 7200
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Que de belles perspectives dans ton texte, c'est tellement direct qu'on sent que ça vient du fond. J'aime bien ce style spontané quand les mots déroulent sans contraintes, je trouve l'ensemble optimiste et très réussi.


----------------
FORUM CITATIONS:
Je remercie Roky qui a créé cette vidéo où défilent les citations des gagnants mises en page.
http://img532.imageshack.us/my.php?image=nouveaumuvee001ti2.flv

rosam31
Envoyé le :  22/6/2008 13:04
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1147
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Choukran, A merci, mon indien préféré, vos mots sont doux!!!

Rose au fil des eaux.


----------------

Mostafa
Envoyé le :  22/6/2008 18:31
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 2/5/2008
De: AGADIR.MAROC
Envois: 14801
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Quoi te dire,émouvante Warda,après tous ces commentaires,surtout celui du fils de l'arganier et de la motagne fière? Que te dire sur ce poème à coeur ouvert? Rien!
L'été est là,saison de détente,d'évasion,de voyages,de rencontres,d'amour et d'amitié...En été,c'est beau cet amour qui ricoche au fil des eaux du lac; un amour ricochet,lancé pour ne plus être rattrapé! En été,c'est beau ce coeur qui dégringole en attente du jour des retrouvailles,ce jour qui fera émerger la liberté d'aimer! En été,il n'est jamais trop tard pour se laisser aimer,pour aimer! Que l'amour vienne,qu'il frappe à ta porte,qu'il te trouve là,l'attendant patiemment,sagement...il n'est jamais trop tard!
Tes poèmes me sont miel,délice et succulence;je les dévore sauvagement et j'en garde un goût d'alégresse et de joie de vivre! Merci pour ce partage à coeur ouvert!!!
AMIDOU
Envoyé le :  22/6/2008 21:33
Plume de platine
Inscrit le: 29/3/2008
De:
Envois: 3763
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Mostafa a tout dit, mais en plus j'ajoute....S U B L I M E


----------------
---------------------

rosam31
Envoyé le :  22/6/2008 22:26
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1147
Re: Le jour où j'ai su faire des ricochets. A TOI.
Ami Doux, merci, c'et trop!!

Mos, moi non plus je n'ai pas de mots lorsque tu me parles ainsi.

J'aime que tu "dévores" mes poèmes, oui, et qu'ils te mettent en allégresse.

Tes commentaires et toi, vous me faites chaud à l'âme!!!

Rose du soir, un peu rougié par un soleil enfin estival et une baignade en lac d'eau douce...sans galets à jeter!!!Et sans marin à l'horizon!!!


----------------

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster