Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 6528 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
80 utilisateur(s) en ligne (dont 67 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 2
Invité(s): 78

maye, cyrael, plus...
Choisissez
Rencontre à Québec  avec une poétesse Kimi-An
Hébergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos poèmes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "poèmes" érotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     Peste noire
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
ELTEOR
Envoyé le :  21/3/2023 19:24
Plume d'or
Inscrit le: 19/6/2016
De:
Envois: 1913
Peste noire
Peste noire

Je suis ton cauchemar et l’ombre de ta mort
Le souffle létal de ton passé maléfique
Nul ne pouvait ouvrir la boîte de Pandore
Cela annonça la fin des temps bénéfiques !

Que vois-tu dans le miroir, ton propre reflet
Ressens-tu de l’horreur dans ce regard blafard
Ton âme est pervertie, condamnée par la plaie
Immonde, on entend les flonflons de la fanfare.

Pauvres fous, ignorants, vous n’avez pas pensé
Que le vent putride amène la peste noire
Vous êtes la proie de vos folies, insensés
Vous allez vider vos tripes dans un crachoir.

Le spectre de la camarde vole au-dessus
De vos têtes, il se moque de vos enfants
Et de vos parents, il a mis son pardessus
Ses habits de sortie, soyez donc méfiants.

Il va poser sournoisement son vil baiser
D’amour fatal, sur la peau de vos corps malades
Les transformant en vermines punaisées
Avec de beaux bubons lors de ses accolades.

En passant de vie à trépas, sans apparat
Vos dépouilles qui souillent tels des arsouilles
Les rues et les fossés sont bouffés par les rats
Et vos cadavres ressemblent à des gargouilles.

Car les âmes perdues rejoignent les enfers
Pour aller brûler mille ans dans les feux damnés
Expier leurs fautes commises sur la Terre
Le sort infernal des esprits désincarnés.

La peste est partie en d’autres lieux, chemins
Laissant son odeur de souffre dans les villages
Citer son nom, donne de l’effroi aux humains
Et il faut jeter les morts sur des attelages.

Les corps exhibés en de grotesques postures
Commencent à pourrir sous la chaleur de l’été
Des manants ramassent ces pauvres créatures
Poupées désarticulées, sans grande piété.

Les cadavres sont jetés dans des charniers
Et les gueux allument un feu purificateur
Pour ceux oubliés, l’armée des carnassiers
Va bouffer les corps noirs, emplis de puanteur.

Et les nécrophages vont faire leur office
Déguster le fiel des chairs décomposées
C’est un va-et-vient par tous les orifices
Un festin de roi, de charognes ecchymosées !
ELTEOR
Envoyé le :  21/3/2023 19:41
Plume d'or
Inscrit le: 19/6/2016
De:
Envois: 1913
Re: Peste noire
Bonsoir James

Merci pour les commentaires, rare qu'un commentateur explique (selon lui) le sens d'un texte !

Olivier
Ancolie
Envoyé le :  21/3/2023 19:46
Plume d'or
Inscrit le: 16/9/2021
De:
Envois: 810
Re: Peste noire
Bonsoir,

Elle en aura fait des morts au Moyen-Age cette peste noire.
Au plaisir,
Ancolie.
Sybilla
Envoyé le :  21/3/2023 19:58
Modératrice
Inscrit le: 27/5/2014
De:
Envois: 95002
Re: Peste noire
Bonsoir Olivier,

Par le passé dans notre vieille Europe, cette peste bubonique à fait des ravages décimant la population !
La France a vécu ce lourd fléau juste après la guerre de cent ans et combien de victimes...

Magnifique poésie poignante en partage !


Souhaitons que nous ne connaîtrons jamais ce terrible événement !



Belle soirée cher ami poète Olivier !
Toutes mes amitiés
Sybilla


----------------
Presque toutes mes poésies ont été publiées en France et ailleurs avec les dates "réelles" de parution.


Le rêve est le poumon de ma vie (citation de Sybilla)

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster