Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 6481 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
46 utilisateur(s) en ligne (dont 45 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 0
Invité(s): 46

plus...
Choisissez
Bonjour,
HĂ©bergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos poèmes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "poèmes" Ă©rotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     ÉLISE : l'innocence assassinĂ©e ...
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
Barbegrise
Envoyé le :  6/9/2022 12:27
Plume d'argent
Inscrit le: 22/8/2021
De: Martigny, Suisse.
Envois: 333
ÉLISE : l'innocence assassinée ...
ÉLISE ... L'innocence assassinée

2002 - 2014

Prix d'honneur Europoésie-Unicef 2021




« Ces enfants doivent se sentir aimés et intégrés par le monde dans lequel ils vivent,
sans la stigmatisation que le SIDA continue d’attirer. »

( Lady Diana Spencer, Princesse de Galles )



Je m’appelais Élise, je n’étais qu’une enfant.
Je suis morte dit-on, un quatre novembre.
Morte ? où plutôt guérie, heureuse même d’être partie.
Quand la vie n’est qu’un sursis, la mort devient alors notre meilleure amie,
Quand la vie n’est que souffrance, la mort dès lors comme ultime délivrance.

Je m’appelais Élise, je n’avais que douze ans.
Trop de fois, oui ! trop de fois j’ai entendu pleurer Maman.
Dans ses larmes versées, j'y ai vu pourtant un jour son chagrin s’y refléter,
Dans ses larmes versées, ce sentiment d’impuissance et de grande culpabilité,
Au regard de ma vie … qui n’en deviendrait jamais une.

Je m’appelais Élise, je n’étais qu’une enfant.
Ebènes, comme le noir de ma peau, étaient mes jours.
Ebène aussi, mais de bois, était le coeur de ce monde au regard blessant.
DĂ©couvrir trop tĂ´t le pourquoi de cette injure,
Le découvrir bien trop tôt et perdre ainsi les raisons de son enfance.

Je m’appelais Élise, je n’avais que douze ans.
Par ce mal emprisonné, la douleur sourde de n’être qu’une offrande et un foyer,
Par ce mal, emprisonnée, la sombre douleur de l'innocence assassinée.
DĂ©truisant toutes mes forces, soumise aux Ă -coups de ses fangeuses perfidies,
Mon corps lapidé, en était devenu la proie misérable et résignée.

Je m’appelais Élise, je n’étais qu’une enfant.
A la fin de ma vie, la chaleur dernière d'une main posée, ressentie.
La chaleur toute dernière d'une main posée ... celle de Maman.
Les yeux levés cependant, vides et rongés par la souffrance du départ,
Son visage en pleurs, les traits pétrifiés mais sincères.

Comme pour me demander pardon,
Comme pour me dire au revoir,
Comme pour me dire … à bientôt.


----------------
Vieillir est une chance que nous offre la vie ...

Sympatique
Envoyé le :  6/9/2022 12:31
Plume de diamant
Inscrit le: 4/5/2014
De: Ailleurs ....
Envois: 13515
Re: ÉLISE.
choquant
dolores
Envoyé le :  6/9/2022 15:33
Plume de diamant
Inscrit le: 24/8/2009
De: france : 06 Alpes-Maritimes
Envois: 31657
Re: ÉLISE.
Bonjour Barbegrise

Un sujet difficile Ă  lire mais si vrai
on ne parle plus trop de ce fléaux
merci du partage bonne journée


----------------

Kristania
Envoyé le :  6/9/2022 16:42
Plume d'argent
Inscrit le: 5/4/2022
De: Au gré des flots et des voiles
Envois: 320
Re: ÉLISE.
Bonjour Barbegrise

Elise et son enfance assassinée, intense poésie et plus qu'émouvante... Que puis je ajouter de plus vos mots et l'histoire sont déjà si poignants.




----------------
Poétiquement Kristania

MICKAELLE
Envoyé le :  6/9/2022 17:01
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 5/2/2015
De:
Envois: 15780
Re: ÉLISE.
mon dieu que c'est triste....................tellement émouvant..........................ça fait froid dans le dos..................le SIDA a fait tant de victimes, rejetées par la société......................
Sybilla
Envoyé le :  6/9/2022 17:11
Modératrice
Inscrit le: 27/5/2014
De:
Envois: 72007
Re: ÉLISE.
Bonsoir Barbegrise,



Une poésie profondément poignante qui donne des larmes aux yeux !



Belle journée cher ami poète!
Toutes mes amitiés
Sybilla


----------------
Le rĂŞve est le poumon de ma vie. (Citation de Sybilla)

yoledelatole4
Envoyé le :  6/9/2022 19:58
Modérateur
Inscrit le: 15/3/2010
De: lĂ  oĂą personne ne revient ....
Envois: 25779
Re: ÉLISE.
bonjour , un poème fort et pourtant si vrai , et trop nombreuses sont ses victimes qu'on que certains stigmatisent
bravo
mes amitiés
Yohann


Morte ? où plutôt guérie, heureuse même d’être partie.
Quand la vie n’est qu’un sursis, la mort devient alors notre meilleure amie,
Quand la vie n’est que souffrance, la mort dès lors comme ultime délivrance



----------------
la nostalgie est un bouquet de fleurs enfoui au fond de votre coeur ,
qui vous embaume quand remontent les souvenirs du bonheur ,
yohann

Barbegrise
Envoyé le :  6/9/2022 21:49
Plume d'argent
Inscrit le: 22/8/2021
De: Martigny, Suisse.
Envois: 333
Re: ÉLISE.
Merci beaucoup Ă  toutes et Ă  tous pour vos sympathiques messages.

Merci pour elle ...

Cordiales et poétiques salutations.

Jacques dit Barbegrise.
EvilFranck
Envoyé le :  7/9/2022 9:54
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 8/7/2013
De: Pandore
Envois: 63840
Re: ÉLISE.
Bonjour Barbegrise, bienvenue, émouvant portrait poétique

Amicalement


----------------
La poésie, c'est comme la cuisine, le mot faitout

00063312-1

Barbegrise
Envoyé le :  7/9/2022 13:26
Plume d'argent
Inscrit le: 22/8/2021
De: Martigny, Suisse.
Envois: 333
Re: ÉLISE.
Bonjour Franck et merci pour ce sympathique message de bienvenu.

Au plaisir de vous lire et de vous découvrir.

Amitiés poétiques.


----------------
Vieillir est une chance que nous offre la vie ...

RomanNovel
Envoyé le :  29/9/2022 11:51
Plume d'or
Inscrit le: 27/8/2022
De: Dordogne - Originaire de Lyon
Envois: 1097
Re: ÉLISE.
Bonjour Barbegrise

Très émouvante histoire contée par ta belle plume, la tristesse sur l'enfance enlevée laissant le chagrin aux parents qui sont censés partir avant dans le cycle normal de la vie. Bravo pour le prix d'honneur bien mérité!

Amicalement,
Roman

Jugurtha
Envoyé le :  29/9/2022 12:59
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 31/5/2019
De: Guelma- Algérie et ailleurs.
Envois: 7495
Re: ÉLISE.
Intensité et émotion tout au long de votre poème.
La poésie est comme ça.
Vehiculer les messages de la vie de tous les jours.
Un grand Merci



TAREK


----------------
« Ne dites point au poëte :
Qu'importent vos chants au monde ! — Car les chants du poète importent au monde ce qu'ils importent à Dieu quand il crée le poète. »  Félix Bogaerts  (1837)

ZAGHBENIFE
Envoyé le :  29/9/2022 17:06
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/11/2015
De: ALGER
Envois: 29470
Re: ÉLISE : l'innocence assassinée ...
trop d'enfants ont souffert
trop d'enfants ont pleuré
bouleversant témoignage poétique


----------------

grodele
Envoyé le :  1/10/2022 8:50
Plume de platine
Inscrit le: 25/1/2012
De: Alsace
Envois: 6299
Re: ÉLISE : l'innocence assassinée ...
Un poème poignant dûment récompensé

NB : N'Ă©tait le covid, nous aurions pu nous croiser Ă  Paris !


----------------
recueils de mes poèmes disponibles : Cliquez sur les liens ci-dessous

https://www.edilivre.com/la-dechirure-des-jours-nicole-ride.html
http://www.edilivre.com/comme-une-plume-au-vent-nicole-ride.html

ou bien FNAC / Amazon

Arteaga
Envoyé le :  1/10/2022 9:21
Plume de platine
Inscrit le: 26/6/2008
De: 43° 50' 16" nord et 4° 21' 39" est
Envois: 3542
Re: ÉLISE : l'innocence assassinée ...


Une lecture saisissante
Qui prend aux tripes.

Poème généreux
Versifiant avec compassion
La mémoire de cette « enfant ».

Une très belle
Et douloureuse éloge funèbre.






----------------
« La vie n'est supportable que si l'on y introduit non pas de l'utopie mais de la poésie (Edgar Morin) »
----------------

luzdelsol
Envoyé le :  1/10/2022 9:31
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 10/1/2011
De: sur ma planète "le soleil"
Envois: 24894
Re: ÉLISE : l'innocence assassinée ...
Un douloureux partage . Toute la souffrance d'une enfant martyre,
Ce poème est bouleversant de vérité .


Merci pour ce partage qui dénonce et qui fait mal à attendre !

Félicitation pour la nomination méritée de cet émouvant poème

Amitié poétique
Luz


----------------
Les gens vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir... Et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu.
Le DalaĂŹ Lama

Nul ne peut atteindre l'aube sans passer par le chemin de la nuit… Khalil Gibran

Barbegrise
Envoyé le :  1/10/2022 10:49
Plume d'argent
Inscrit le: 22/8/2021
De: Martigny, Suisse.
Envois: 333
Re: ÉLISE : l'innocence assassinée ...
MERCI profondément pour vos messages de sympathie.

MERCI pour cet enfant dont j'ai fait une suite au poème.

"COMME UNE HIRONDELLE SANS BAGAGE" que j'ai composé en début d'année est ma plus belle récompense à mon engagement contre le SIDA infantile puisqu'il à été retenu pour l'édition 2022 du recueil de poésie du prix international Arthur Rimbaud.

Un poème bien évidemment que je dedis à tous ces enfants qui n'ont pas eu la chance ... d'avoir 20 ans.

Bien Ă  vous.

Cordiales salutations.





Jacques.


----------------
Vieillir est une chance que nous offre la vie ...

cyrael
Envoyé le :  1/10/2022 11:13
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 30/10/2005
De: ****
Envois: 76411
Re: ÉLISE : l'innocence assassinée ...


Combien d'enfants sont touchés par des maladies
sida _ou _autres maladies _ cancer___ qui tuent Ă  petit feu

j'en vois tous les jours quand je vais me faire soigner
Ă  l'hopital en oncologie.

j'évoque aussi ( hors sujet ) ces enfants livrés à l'horreur
la violence, la torture, le viol, pourtant chaque jour
la souffrance est là, mais qui va réagir ?
tout se fait en silence,


helas, ELISE et tant d'enfants
sont des martyres..enfants touchés par une maladie encore mortelle

merci à vous pour ce poème qui m'a touché au coeur


----------------
belle journée aux poètes

Barbegrise
Envoyé le :  1/10/2022 18:04
Plume d'argent
Inscrit le: 22/8/2021
De: Martigny, Suisse.
Envois: 333
Re: ÉLISE : l'innocence assassinée ...
Bonjour à toutes et à tous... Merci pour vos témoignages.

Au regard de tous vos profonds messages empreints de tristesse, je voulais vous apporter quelques précisions concernant la petite ÉLISE.

Élise était une enfant de l'amour.
Agathe s'en est toujours voulu d'avoir contaminé sa fille.
Le cas d'Élise reflète la sombre tragédie de la transmission mère-enfant dû aux informations sanitaires précaires en Afrique.
À noter cependant le travail remarquable de très nombreuses associations.

La plus grosse des cruauté dans cette histoire n'est pourtant sans doute pas celle que vous croyez.

Aujourd'hui les thérapies de 3 ème génération sont capables de bloquer la progression du VIH.
Le problème pour de nombreux pays d'Afrique et d'Asie sont leur coût pharaonique.
Ainsi comme dans un roman d'Émile Zola, Élise et Agathe sont mortes parce qu'elle ne pouvaient s'acheter les médicaments.

Une grande part de responsabilité incombent aux firmes pharmaceutiques le décès de ces personnes qui par soucis de rentabilité préfèrent laisser mourir ces gens plutôt que de baisser le prix de leurs médicaments.

Voilà la triste réalité d'aujourd'hui.

Le Sida en 2022 c'est 39 000 000 millions de morts ...

Une pensée à ces "maudits de toutes sociétés".

Bien Ă  vous ...






Jacques.


----------------
Vieillir est une chance que nous offre la vie ...

RomaneJones
Envoyé le :  11/10/2022 11:29
Plume de platine
Inscrit le: 6/12/2019
De: Gironde
Envois: 2529
Re: ÉLISE : l'innocence assassinée ...
Bonjour Barbegrise

Une poésie poignante qui pourtant ne retrace que la réalité de ce fléau qui touche tant d'enfants dans le monde!

Dans les terres de misère, l'accès au soin et le coût est très compliqué!
La vie est précieuse et les enfants , l'avenir de l'humanité mais beaucoup l'ont oublié!

Merci pour vos mots qui touchent le cœur!

Amicalement

Romane

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster