Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 6479 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
44 utilisateur(s) en ligne (dont 42 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 1
Invité(s): 43

eddy, plus...
Choisissez
un instantané un peu arrangé mais toujours avec le sourire;))
HĂ©bergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos poèmes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "poèmes" Ă©rotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     "N’entrez pas docilement dans cette douce nuit"
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
Ogr3
Envoyé le :  10/11/2021 10:05
Plume de platine
Inscrit le: 25/4/2016
De: Voie Lactée, Terre, parfois Lune
Envois: 8352
"N’entrez pas docilement dans cette douce nuit"
Ô veille aux dégradés de vers
En camaïeux d’assonances, en rimes aux mille nuances.
Face au vent dominant, élève-toi...
Par-delĂ  le perchoir vinyle des vieux flamands roses.

Toi, la flamme du piano d’éther,
Et toi l’enfant de la guerre semeur de milliers de coquelicots.
Toi ma brillante alarme du Nord,
Et toi, fleur de l’âge embrassant la beauté du monde.
Toi, ô méandresse du fleuve indompté,
Toi le papillon des pensées Lucifer ;
Et toi, femme bercée par la longue chevelure d’ambre,
Toi l’éternel amoureux du Haut Atlas,
De sa vallée fleurie, épousant l’agave sans âge.
Pour toi, sage pêcheur d’opale, courbé devant le reflet rédempteur,
Inlassablement…

Que vos plumes rejoignent la mouvance des mots,
Que vos mètres épousent la mesure des danseuses étoiles,
La spirale des sextines vertueuses,
Le champ des peaux cibles, le chant des touchants !
Ô louve solitaire ! La longue mâchoire des montagnes aiguise ton regard !
Et la langue de nuages lape encore ta voie lactée...

Les mouettes rieuses poursuivent la flotte des nuages ;
Les cerfs-volants accrochent les sourires entendus,
Retiennent la pluie battante…
L’éclair d’une tempête déchirante,
Passager d’une dépression d’un autre temps…

Toi Enfant de la violence :
Prince en ton for intérieur,
Princesse aux douves lacrymales,
Toi cible si sensible face aux tatouages d’acier.
Ô écorchées vives ; ô abîmeurs des sueurs froides !
Vous Vitruves immobiles :« N’entrez pas docilement dans cette douce nuit,
Hurlez, hurlez à l’agonie de la lumière. »
Egouttez en silence…
Le Grand Murin sombre, susurre Ă  vos oreilles
Le secret des télomères invincibles…

La mer est morte, vif reste l’océan !!!
Puisse ses vagues : Ă©puiser la pierre stoĂŻque
Polir les falaises hautaines, frapper la porte du Korrigan Picrochole,
Plonger dans la soif avec les fidèles Fous ailés, faire pisser l’imbécile heureux,
Rigoler les cascades éphémères, froisser la cape de l’albatros hurleur.

Poète, caresse encore la page albâtre, puisque tout sombre !
La feuille cygne se prose, encre la nuit planante…
Toi qui décrit les ratures pour t’accorder un répit - lyre un ailleurs -
Soit coupable d’avoir offert tes feuilles aux lèvres Moleskine.
Soyez maudits poètes, soyez maudites mes sœurs,
D’avoir rendu lisible la folie douce aux anges perdus !

Anges éperdus…
Accusés, élevez-vous !
Elevez-vous, Aurore se lève !
Sublimant l’omerta de vos larmes !
Le temps s’écoule, toutes les fleurs perlent….
Quand les oiseaux bleus pétalent au cœur d’un désert.

Marc
cyrael
Envoyé le :  10/11/2021 10:08
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 30/10/2005
De: ****
Envois: 76330
Re: "N’entrez pas docilement dans cette douce nuit"


d'un souffle magistral ....est né ce poème

puissant , original....

______

Ô écorchées vives ; ô abîmeurs des sueurs froides !
Vous Vitruves immobiles :« N’entrez pas docilement dans cette douce nuit,
Hurlez, hurlez à l’agonie de la lumière. »
Egouttez en silence…
Le Grand Murin sombre, susurre Ă  vos oreilles
Le secret des télomères invincibles…

La mer est morte, vif reste l’océan !!!
Puisse ses vagues : Ă©puiser la pierre stoĂŻque

___________

les métaphores sont magnifiques

l'inspiration de la plume, fait chanter les mots !

je dis BRAVO



Poète, caresse encore la page albâtre, puisque tout sombre !
La feuille cygne se prose, encre la nuit planante…
Toi qui décrit les ratures pour t’accorder un répit - lyre un ailleurs -


----------------
belle journée aux poètes

Sybilla
Envoyé le :  10/11/2021 10:17
Modératrice
Inscrit le: 27/5/2014
De:
Envois: 71745
Re: "N’entrez pas docilement dans cette douce nuit"
Bonjour Marc,

Ravie que tu sois de nouveau parmi nous toutes et tous !
Ton texte m'a profondément émue...bien plus que tu ne pourrais te l'imaginer...
C'est bouleversant...
Et magnifiquement Ă©mouvant...



Belle journée !
Toutes mes amitiés
Sybilla


----------------
Le rĂŞve est le poumon de ma vie. (Citation de Sybilla)

dolores
Envoyé le :  10/11/2021 11:39
Plume de diamant
Inscrit le: 24/8/2009
De: france : 06 Alpes-Maritimes
Envois: 31619
Re: "N’entrez pas docilement dans cette douce nuit"
j'ai lu avec attention

Un regard porté sur l'immensité avec profondeur de belles métaphores fort émouvantes

Un beau partage touchant merci bonne journée amitiés.



----------------

MISTOU
Envoyé le :  10/11/2021 11:45
Plume d'or
Inscrit le: 22/12/2016
De:
Envois: 769
Re: "N’entrez pas docilement dans cette douce nuit"
Je vous découvre De bien belles métaphores Merci pour ce beau partage
ZAGHBENIFE
Envoyé le :  10/11/2021 12:58
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/11/2015
De: ALGER
Envois: 29421
Re: "N’entrez pas docilement dans cette douce nuit"
un beau regard poétique posé sur le temps et l'humanité
content de ton retour poète


----------------

EvilFranck
Envoyé le :  10/11/2021 18:24
Plume de diamant
Inscrit le: 8/7/2013
De: Pandore
Envois: 63780
Re: "N’entrez pas docilement dans cette douce nuit"
Bonsoir Marc, sublime poème piquant d'humour

Amicalement


----------------
La poésie, c'est comme la cuisine, le mot faitout

00063312-1

franie
Envoyé le :  11/11/2021 16:03
Plume de diamant
Inscrit le: 28/5/2012
De: BRETAGNE
Envois: 33324
Re: "N’entrez pas docilement dans cette douce nuit"
Bonjour Marc

Percutant poème, les métaphores sont d'une grande finesse, un poème riche, beau et déconcertant aussi.

Amicalement Franie


----------------

berrichonne
Envoyé le :  11/11/2022 19:05
Plume de diamant
Inscrit le: 17/6/2008
De:
Envois: 14090
Re: "N’entrez pas docilement dans cette douce nuit"
Un poème aux multiples facettes, un poème qui te va comme un gant, ta plume si particulière et de qualité.

Où es tu poète. Ton retour serait bien venu.

Mes chaleureuses pensées Marc.

Michèle


----------------
La vie est belle il faut savoir l'apprécier.

Sphyria
Envoyé le :  11/11/2022 19:57
Modératrice
Inscrit le: 25/4/2021
De: France
Envois: 10887
Re: "N’entrez pas docilement dans cette douce nuit"
Des images ravissantes, une expression subtile...
Quelle belle et puissante lecture !
J'ai adoré te lire !
LeMichou
Envoyé le :  11/11/2022 20:15
Plume d'argent
Inscrit le: 5/1/2020
De:
Envois: 348
Re: "N’entrez pas docilement dans cette douce nuit"



La mer est morte, vif reste l’océan !!!
Puisse ses vagues : Ă©puiser la pierre stoĂŻque
Polir les falaises hautaines, frapper la porte du Korrigan Picrochole,
Plonger dans la soif avec les fidèles Fous ailés, faire pisser l’imbécile heureux,
Rigoler les cascades éphémères, froisser la cape de l’albatros hurleur.


----------------

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster