Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 9664 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
65 utilisateur(s) en ligne (dont 58 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 2
Invité(s): 63

Parceval, Chibani, plus...
Choisissez
JB 2010
Hébergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Po√®mes d'auteurs
     LE RENARD LES MOUCHES ET LE HERISSON
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
troubadoc
Envoyé le :  18/4/2021 10:03
Plume d'or
Inscrit le: 16/10/2012
De: valras plage
Envois: 952
LE RENARD LES MOUCHES ET LE HERISSON
aquo és pla segur!
LE RENARD, LES MOUCHES ET LE H√ČRISSON
L√≥ Mandra , las M√≥scas √© l√≥ √Č√Įric

Aux traces de son sang, un vieux h√īte des bois,
A las tra√ßas d√© s√©√Ļ sang, √Ļn vi√®lh ostali√®r d√©s boscs,
Renard fin, subtil et matois,
Mandra fin, sótil é mandrè,
blessé par des chasseurs et tombé dans la fange,
plagat per d√©s ca√ßa√Įr√©s √© t√≥mbat dins la fanga,
autrefois attira ce parasite ailé
a√Ļtr√©cops atrach√®t aqu√©l parasit√® alut,
que nous avons mouche appelé.
qué avém mósca sonada.
Il accusait les dieux, et trouvait fort étrange
√Čncusava l√©s di√©√Ļx, √© trapava fort √©stranh
que le sort à tel point le voulut affliger,
qué ló sort à tal ponch ló volguèt adólentar,
et le fit aux mouches manger.
é ló faguèt à las Móscas manjar.
¬ę Quoi!se jeter sur moi, sur moi le plus habile
¬ę Qu√© ! S√© arr√≥n√ßar sus m√©√Ļ, sus m√©√Ļ l√≥ ma√Į aptit
de tous les h√ītes des for√™ts !
dé tótès lés óstalièrs dés sélvas !
Depuis quand les renards sont-ils si bon mets ?
D√©p√Ļ√©√Į quora l√©s Mandras s√≥n tant b√≥√Ļ co√Įsinats ?
Et que me sert ma queue ? Est-ce un poids inutile ?
√Č qu√© m√© s√®rvis m√©√Ļ c√≥√† ? √Čs-aquo √Ļn p√®s n√≥npr√≥f√©√Įch√≥s ?
Va, le ciel te confonde, animal importun !
Va, l√≥ c√©l t√© abarr√©ja, b√©stia tartuga√Įra !
Que ne vis-tu sur le commun ? ¬Ľ
Qu√© n√© viv√®s-t√© sus l√≥ c√≥m√Ļn ? ¬Ľ
Un Hérisson du voisinage,
Un √Čric d√©l v√©sinatg√®,
dans mes vers nouveau personnage,
dins m√©√Ļs v√©rs n√≥v√©l d√©gunatg√®,
voulut le délivrer de l'importunité
volguèt ló désluriar dé la tartugada
du peuple plein d'avidité.
dél poblé plén dé arrémolitgè.


¬ę Je les vais de mes dards enfiler par centaines,
¬ę L√©s va√Į d√© m√©√Ļs fiss√≥ns √©ngulhar per c√©nt√©nats,
voisin Renard, dit-il , et terminer tes peines. ¬Ľ
v√©sin Mandra, dis , √© √Ļltimar t√©√Ļs p√©nas. ¬Ľ
¬ę Garde-t-en bien , dit l'autre ; ami ne le fais pas ;
¬ę R√©t√©n-t-√©n pl√†, dis l'a√Ļtr√© ; amic n√© l√≥ fa pas ;
laisse-les, je te prie, achever leur repas.
da√Įssa-l√©s, t√© pr√©ga, accabar lor r√©pa√Įs.
Ces animaux sont so√Ľls ; une troupe nouvelle
Aqu√©las b√©stias s√≥n pintadas ; √Ļna tr√≥pa n√≥v√©la
viendrait fondre sur moi , plus √Ępre et plus cruelle ¬Ľ
v√©ndria d√©sl√©gar sus √Į√©√Ļ, ma√Į aspr√© √© ma√Į crus√©la ¬Ľ
Nous ne trouvons que trop de mangeurs ici-bas ;
N√© trapam qu√© trop d√© manja√Įr√©s a√Įci-ba√Įs ;
ceux-ci sont courtisans, ceux-là sont magistrats.
aquélés-ci són crurials, aquélés-là són magéstrats.
Aristote appliquait cette apologue aux hommes,
Aristotél atusava aquéla tróba als omés,
les exemples en sont communs,
l√©s √©√Įs√©mpl√©s √©n s√≥n com√Ļns,
surtout au pays o√Ļ nous sommes.
sust√≥t al pa√Įs √≥nt s√©m.
Plus telles gens sont pleins, moins ils sont importuns.
Ma√Į talas g√©nts s√≥n pl√©n, m√©ns s√≥n tartuga√Įr√®s.

JEAN DE LA FONTAINE



----------------
la vie est belle a la retraite que tu en ai 60 ou 70 ou plus si tu es en bonne santé! tamalou? mot a eviter;
les poemes un passe-temps sans aucune pretention dans la beauté de l'aurore avec le soleil qui me fait des levers pharaonique sur la mer...

eolienne
Envoyé le :  18/4/2021 10:42
Webmaster
Inscrit le: 22/6/2005
De: Région Parisienne
Envois: 33663
Re: LE RENARD LES MOUCHES ET LE HERISSON
Sybilla
Envoyé le :  23/4/2021 23:26
Modératrice
Inscrit le: 27/5/2014
De:
Envois: 51817
Re: LE RENARD LES MOUCHES ET LE HERISSON

Bonsoir Troubadoc,

Belle traduction de La Fontaine !



Belle soirée !
Amitiés
Sybilla


----------------
Le rêve est le poumon de ma vie. (Citation de Sybilla)



...

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster