Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 6496 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
80 utilisateur(s) en ligne (dont 75 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 1
Invité(s): 79

Parceval, plus...
Choisissez
Moi  des petites artistes peintres 24/12/2011
HĂ©bergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos poèmes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "poèmes" Ă©rotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     Cent vers pour un centenaire
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
Louandrea
Envoyé le :  10/11/2018 17:09
Plume d'or
Inscrit le: 12/6/2009
De:
Envois: 1568
Cent vers pour un centenaire
[img][/img]


http://sabineaussenac.blog.lemonde.fr/2018/11/10/cent-vers-pour-un-centenaire-14-18-commemoration-11novembre/

Quand la fleur au fusil ils quittaient leurs village
Une joie sans pareille leur riait au visage :
Les enfants jubilaient, les anciens sur les bancs
Leur criaient de tuer chaque sang allemand.
Mais les mères en larmes, effondrées et sans voix
Les suivaient par les prés et les routes et les bois,
Caressant jusqu’au bout de tendresse infinie
Ces conscrits si souvent à l’orée de la vie,
Des fiancées serrant sur leurs corsets lacés
Les photos dentelées aux sourires lissés.
Et là-bas dans les plaines et vallées d’outre-Rhin
Mêmes scènes de liesse appelaient le destin…
L’uniforme était beau au regard des Poilus,
KĂ©pis rouges brodequins contre casques pointus,
Quand garance faisait de tous ces pantalons
Un Ă©cho innocent de tant de garnisons
Qui bientĂ´t baigneraient dans carnage carmin
Des tranchées carnassières aux barbaries sans fin.
Fièrement on marchait en promenant musettes,
Cartouchières au repos et calmes baïonnettes,
Sans savoir que la guerre, qu’on nommait « der des der »
Deviendrait pour quatre ans synonyme d’enfer.
Ils quittaient berge tendre oĂą sommeillait Garonne,
Traversant mille ponts, découvrant Loire et Rhône,
Pour venir tels oiseaux de sombres migrations
S’échouer dans les boues en agitant fanions,
Marionnettes sans fils tenues par dirigeants
Qui sans pitié aucune condamnaient leurs enfants,
Quand le riche et le pauvre, cordonnier, avocat,
Médecin ou tailleur s’égorgeaient au combat.
Ils pensaient à leurs champs ou à leur cour d’usine,
Aux seins tout en blancheur de leur fée Mélusine,
En serrant sur leur cœur les vélins violets
Parfumés d’écritures de tant de fiancées…
Ils rĂŞvaient de pain chaud et de vins capiteux
En rongeant leur pitance en leurs habits pouilleux,
Ils songeaient aux bouillons, aux poulardes garnies,
Aux fourneaux ruisselants de tant de mets rĂ´tis,
Et quand les canons fous leur tonnaient aux oreilles
Ils hurlaient, rugissaient, et les balles abeilles
Piquaient vies au hasard en un ballet sordide,
En un cri effroyable quand tant de corps candides
Devenaient la charpie, la bouillie, la curée
Dont seuls quelques chanceux revenaient rescapés.
Et la boue de la Meuse accueillait sans vergogne
Bordelais Berlinois Albigeois Autrichien,
Quand un monde en folie faisait des orphelins
Au fil des méridiens, pères morts en héros
Pour les mères patries dont mille maréchaux
Confisquaient le futur, rendant les éclopés,
Dont les gueules cassées effrayaient les passants,
Aux villages endeuillés de Gascogne ou Brabant.
Mais certains tirailleurs aux yeux doux d’amadou
Venaient d’autres océans pour défendre debout
Cette France affamée de la chair à canon,
Jamais rassasiée des massacres aux clairons,
Les peaux noires et blanches reposant de concert,
Les espoirs en lambeaux revenus Ă  la terre.
Qui dira les assauts Ă  main nue, en plein vent,
De mitraille ennemie qui vous glaçait les sangs,
Le courage infini, les sacrifices vains
De tous ces appelés fauchés par le Destin,
Mais aussi la vaillance des briseurs de combats,
Des mutins audacieux réclamant sans fracas
Paix des armes et des corps en amour fraternel,
Qui souvent périront d’avoir bravé l’appel.
Les femmes se levèrent pour remplacer les pères,
Retroussant les jupons, jeunes filles ou grands-mères,
Labourant les sillons délaissés par époux,
Gagnant l’indépendance avec ces quelques sous,
Veuves dignes, mères seules, fiancées éplorées
Gardant toute une vie la mémoire fanée
D’un bien-aimé parti, comme on veille un bouquet.
Cent années ont passé depuis cet Armistice,
Des Noëls et des Pâques et puis tant de solstices,
Une autre guerre atroce a déchiré les âmes
Quand pourtant toute paix devrait ĂŞtre la flamme
De cette éternité qui se nomme espérance,
Qu’elle habite Allemagne ou notre douce France.
Cet hommage en corolle Ă  tous les beaux soldats,
Aux vaillants aux mutins aux enfants morts lĂ -bas,
Pour que cent ans plus tard plus jamais ne résonne
Autre cri que la PAIX que mille frères entonnent.

Sabine Aussenac.

http://sabineaussenac.blog.lemonde.fr/2018/11/08/am-geist-11novembre-itinerancememorielle-grandeguerre/?fbclid=IwAR0hTCFsKxfuhf2d8xGkKomU123VDYwT7xvagb7Js0pqInrvvg8M3vhffP8

http://sabineaussenac.blog.lemonde.fr/2018/11/04/comme-par-un-orage-de-coquelicots-commemoration-14-18/


----------------
Mes sites web:

http://linktr.ee/sabine_aussenac

Lou, aux nuits rossignol...

anonyme
Envoyé le :  10/11/2018 17:49
Re: Cent vers pour un centenaire
Bonjour Louandrea, il fallait bien cent vers pour tout le sang versé dans cette boucherie.
Un très bel hommage que ta plume nous offre à la veille du cessez le feu.
Merci pour ce profond et long partage qui mérite une deuxième lecture.
Mes bisous.

Capricorne
EvilFranck
Envoyé le :  10/11/2018 19:24
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 8/7/2013
De: Pandore
Envois: 65030
Re: Cent vers pour un centenaire
Bonsoir, très bel hommage poétique à tous ceux qui ont souffert en ces tristes années

Amicalement


----------------
La poésie, c'est comme la cuisine, le mot faitout

00063312-1

lagribouille
Envoyé le :  10/11/2018 20:50
Plume de platine
Inscrit le: 27/4/2014
De: AUCH 32000 tout près de la lune.
Envois: 5225
Re: Cent vers pour un centenaire
un mot "MAGNIFIQUE"


----------------
lagrib

"D'Amour je ne me "lace",je vais du coup tel "un va nu-pieds"

Sybilla
Envoyé le :  10/11/2018 20:51
Modératrice
Inscrit le: 27/5/2014
De:
Envois: 76829
Re: Cent vers pour un centenaire


Bonsoir Louandra,

Superbe hommage !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybillla


----------------
Presque toutes mes poésies ont été publiées en France et ailleurs avec les dates "réelles" de parution.


Le rĂŞve est le poumon de ma vie. (Citation de Sybilla)

Bellosogno
Envoyé le :  11/11/2018 14:35
Plume de platine
Inscrit le: 12/8/2017
De:
Envois: 2666
Re: Cent vers pour un centenaire
Ici, une très belle écriture pour une moment de lecture bien poignant et émouvant, rien ne semble être oublié dans ce très long poème d'un bien bel et intense hommage, quel beau et long travail très bien maîtrisé

Oui et dire que quelques années plus tard, ça recommençait... malheureusement...

Merci de ce très beau partage d'écriture Sabine




Pascal


----------------
Toutes les gares du monde sont sur le chemin de mes voyages

franie
Envoyé le :  11/11/2018 17:04
Plume de diamant
Inscrit le: 28/5/2012
De: BRETAGNE
Envois: 33322
Re: Cent vers pour un centenaire
Bonjour Louandrea

Une belle et émouvante intensité en ce poème qui retrace tout, les tranchées, ceux qui sont restés. Profonds ressentis en lecture.

Amicalement Franie


----------------

multani
Envoyé le :  11/11/2018 17:22
Plume de platine
Inscrit le: 23/7/2017
De:
Envois: 3736
Re: Cent vers pour un centenaire
Il faut au moins cela

merci

Multani
islander
Envoyé le :  11/11/2018 18:39
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 11/4/2009
De: Baltimore, Bretagne
Envois: 55261
Re: Cent vers pour un centenaire
un siècle, cent vers, le poème fait réfléchir à l'horreur de la guerre, superbe hommage je ne pensais pas le lire si "vite" (100 vers), c'est surprenant, merci




yann







Miltanya
Envoyé le :  11/11/2018 18:55
Plume d'or
Inscrit le: 1/5/2018
De: Au détour d'un chemin de notre chère gascogne
Envois: 1170
Re: Cent vers pour un centenaire
Merci pour votre partage.


----------------
Fée Miltanya pour ceux qui le méritent ou Marquise Éloïse pour les amateurs de jeux de rôles...


http://fee-miltanya.over-blog.com/

cyrael
Envoyé le :  11/11/2018 19:19
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 30/10/2005
De: ****
Envois: 78190
Re: Cent vers pour un centenaire


honneur à ces soldats tombés
pour leur patrie

honneur à ces alliés et tous ces hommes
ces femmes qui ont donné leur vie
pour que revienne la paix

merci Ă  vous


----------------
stive morgan
https://youtu.be/d7gSgXGqjsM

Louandrea
Envoyé le :  11/11/2018 22:24
Plume d'or
Inscrit le: 12/6/2009
De:
Envois: 1568
Re: Cent vers pour un centenaire
Merci, de tout coeur merci pour tous les Poilus, pour tous ces soldats, de vos adorables mots!!
PAIX sur la terre...

Lou, franco-allemande...


----------------
Mes sites web:

http://linktr.ee/sabine_aussenac

Lou, aux nuits rossignol...

matogrosso
Envoyé le :  12/11/2018 1:23
Plume de platine
Inscrit le: 2/9/2015
De:
Envois: 6737
Re: Cent vers pour un centenaire
CENT vers pour le devoir de mémoire

très fort et dur à croire!!!


les bras m'en tombent!!!


bravo


amiités


MG


----------------
"il est conseillé de toujours répondre aux imbéciles par le silence"!

mohaghane
Envoyé le :  12/11/2018 8:53
Plume de platine
Inscrit le: 9/6/2013
De: Kairouan- centre du cœur-Nina
Envois: 8926
Re: Cent vers pour un centenaire

Cent vers rouges pour nettoyer la terre d'une guerre qui a laisser des traces de colère entre les hommes
Un Ă©crit qui vaut le contexte et un grand courage d'Ă©crire avec le coeur, bravoooooooooooooooooooooooooooo!!!!!
Amicalement
Med

berrichonne
Envoyé le :  12/11/2018 19:56
Plume de diamant
Inscrit le: 17/6/2008
De:
Envois: 14891
Re: Cent vers pour un centenaire
Une belle prouesse pour un bel hommage. Je suis admirative de cette belle muse.

Mes amicales pensées.

Michèle


----------------
La vie est belle il faut savoir l'apprécier.

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster