Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 6525 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
132 utilisateur(s) en ligne (dont 113 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 1
Invité(s): 131

Sybilla, plus...
Choisissez
Ma pomme!
Hébergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos po√®mes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "po√®mes" √©rotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     Sans titre V
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
mouloudi
Envoyé le :  26/2/2015 22:00
Plume de platine
Inscrit le: 12/12/2007
De: hassi Rmel laghouat algerie
Envois: 2699
Sans titre V
Alger le 24/02/2015
je dédie ces vers à tous ceux qui ont mal d'avoir sans cesse mal et qui risquent de perdre la vie parce qu'ils ne peuvent même pas se payer une boite d'aspirine ou tel ou tel lit ou encore se protège du rhume... Je dédie ces vers à tous ceux qui servent ou qui ont servi de cobaye à ces charlatans qui se veulent docteur ou laborantins... Je dédie ces vers à tous ceux qui ont vu ou qui verront les leurs partir parce qu'ils n'ont pu ou ne pourront faire autrement voir aider...

Sans titre V

Timide tel Corneille
Dont l’ami fut Richelieu
Il ferme les oreilles
Sans ouvrir les yeux.

Moderne tel Corneille
Il a convaincu les mots
Au réveil du soleil
Il va s’asperger d’eau.

Heureux, fut-il un jour
Le feu garde son ombre
Il caresse les détours
Pour traduire le sombre.

Il questionne le silence
Pourquoi finir ainsi sa vie
Loin, loin des constances
Dans la pauvreté et l’oubli.

Il questionne le bruit
Pourquoi refaire l’histoire
Ce mal pire ennemi
Ne mène que vers le noir.

Il questionne les deux
Unis dans le même panier
Le tyran se veut un dieu
Et son protégé un bélier.

En enfer, on ne rêve plus
Seul dieu peut nous aider
Les maux au coin de la rue
La fidélité reste à plaider.

Mouloudi Mustapha
Envole-Moi
Envoyé le :  26/2/2015 22:41
Plume de platine
Inscrit le: 28/1/2015
De: dans mon paradis blanc
Envois: 2300
Re: Sans titre V
un fond magnifique


une écriture à croquer


un superbe poème




EM


----------------
" Les convictions profondes sont plus nuisibles à la vérité que les véritables mensonges"

flamandine
Envoyé le :  27/2/2015 9:10
Plume de diamant
Inscrit le: 11/6/2014
De:
Envois: 11844
Re: Sans titre V
Bonjour mouloudi, des mots profonds sur les incompréhensions qui nous submergent .
Sympatique
Envoyé le :  27/2/2015 11:57
Plume de diamant
Inscrit le: 4/5/2014
De: Ailleurs ....
Envois: 15041
Re: Sans titre V
le laissé au silence
et dit_ on que l'homme pense
b vendredi
eolienne
Envoyé le :  27/2/2015 15:06
Webmaster
Inscrit le: 22/6/2005
De: Région Parisienne
Envois: 40395
Re: Sans titre V
licorne40
Envoyé le :  27/2/2015 15:10
Plume de platine
Inscrit le: 20/1/2015
De:
Envois: 3077
Re: Sans titre V
un magnifique écrit
merci pour le partage
mes amitiés
mouloudi
Envoyé le :  27/2/2015 22:15
Plume de platine
Inscrit le: 12/12/2007
De: hassi Rmel laghouat algerie
Envois: 2699
Re: Sans titre V
bonjour
merci les amis(es) pour ce passage dont les empruntes m'honorent...
fraternellement mouloudi
guepard
Envoyé le :  27/2/2015 22:43
Plume de platine
Inscrit le: 23/9/2007
De: ALGERIE
Envois: 5803
Re: Sans titre V
La plupart du temps on se pose des questions tardivement. Il faut rester digne même dans la détresse. Qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il grêle l'arbre reste debout imperturbable même dans sa lente agonie à la verticale.
Magnifique poème pleins de métaphores. Merci Mustapha.
Charef

mouloudi
Envoyé le :  28/2/2015 21:31
Plume de platine
Inscrit le: 12/12/2007
De: hassi Rmel laghouat algerie
Envois: 2699
Re: Sans titre V
bonjour
je vous remercie pour votre passage et votre message dont un passage m'échappe...
je suis dans la poésie (poesie engagée) depuis 1968.. Je fus lu et commenter par Madame leila Boutaleb et Feu Djamel Amrani... Emission le jeune poete...
fraternellement mouloudi
Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster