Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 6479 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
43 utilisateur(s) en ligne (dont 39 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 0
Invité(s): 43

plus...
Choisissez
le petit-fils de Palmito (né le 7 janvier 2009 à Clermont (Oise)
HĂ©bergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos poèmes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "poèmes" Ă©rotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     Je compte mes printemps
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
isis30
Envoyé le :  16/8/2010 10:05
Plume de platine
Inscrit le: 10/8/2010
De: Entre thym et châtaignes
Envois: 3005
Je compte mes printemps
Je compte mes printemps…

Quand le sommeil me fuit dans la nuit ténébreuse,
Et que j’entends tinter la musique du temps,
Quand l’insomnie est là, présence dangereuse
Plutôt que les moutons, je compte mes printemps…

Mes doux printemps d’enfant et ces Pâques fleuries
Cette grande tablée de cousins et cousines
Des disputes, des jeux, des rires et des cris
Et les odeurs sucrées venant de la cuisine…

Ce radieux printemps de ma prime jeunesse
Où je connus l’amour et ses si tendres nuits…
Et ce mai soixante-huit et la douce promesse
D’un nouvel avenir qui porterait ses fruits…

Mes printemps merveilleux, mes printemps de galères…
Radieux mois de mars et avril tout morose…
Ce matin de printemps qui vit partir mon frère
Et celui où naquit ma poupée aux joues roses…

Puis ce premier printemps après notre rencontre
Qui offrait Ă  ma vie de nouvelles couleurs
Ce printemps qui perdure au cadran de ma montre
Et qui a mis du miel sur toutes mes douleurs…

Des printemps j’en ai eus, un peu trop à mon gré
De toutes les couleurs, de toutes les fragrances
Je me souviens de tous, je m’en souviens malgré
Cette fuite du temps depuis ma tendre enfance ...

Quand le sommeil me fuit dans la nuit ténébreuse
Et que j’entends tinter la musique du temps,
Quand l’insomnie est là, présence dangereuse
PlutĂ´t que les moutons, je compte mes printemps

Isis30





Pivoine
Envoyé le :  16/8/2010 10:16
Plume d'or
Inscrit le: 22/6/2010
De:
Envois: 1107
Re: Je compte mes printemps
Magnifique poème qui effeuille le temps , au plaisir de te lire.
Jo-alsace
Envoyé le :  16/8/2010 14:31
Plume d'argent
Inscrit le: 24/2/2010
De:
Envois: 484
Re: Je compte mes printemps
J'ai beaucoup aimé ton poème !
anonyme
Envoyé le :  16/8/2010 14:39
Re: Je compte mes printemps
Bonjour Isis voila un maginfique poème sur le temps qui passe au travers de tes souvenirs.
J'ai beaucoup aimé suivre ta plume talentueuse.
Mes bisous.

Capricorne
Isabell
Envoyé le :  16/8/2010 15:33
Plume de platine
Inscrit le: 30/1/2009
De: Belgique
Envois: 2273
Re: Je compte mes printemps
Superbe écrit, d'une grande sensibilité, d'une grande finesse ...

Vous avez une fort belle plume !



Amicalement.


----------------

monesille
Envoyé le :  16/8/2010 18:23
Plume de platine
Inscrit le: 12/11/2009
De: Est-ce vraiment si important ?
Envois: 7094
Re: Je compte mes printemps
Tout un monde, toute une vie dans une peinture délicate et sensible. Un régal de te lire.


----------------
Cultivez votre amour de la nature, car c'est la seule façon de mieux comprendre l'art! (Vincent Van Gogh)

Chibani
Envoyé le :  16/8/2010 18:34
Plume de diamant
Inscrit le: 9/12/2009
De: Val d'Oise
Envois: 11047
Re: Je compte mes printemps
Quand le sommeil me fuit dans la nuit ténébreuse,
Et que j’entends tinter la musique du temps,
Quand l’insomnie est là, présence dangereuse
Plutôt que les moutons, je compte mes printemps…

****
Du début à la fin, je me suis régalé de cette lecture,
Isis, chère amie, tu as une belle écriture,
Il me tarde maintenant de découvrir les autres,
Assis au milieu d'un champ sur un fagot d'Ă©peautres.

Je ne compte plus mes printemps
Il y en a beaucoup trop,
Je te fais compliment
Et tire mon chapeau.

Chibani
vauv
Envoyé le :  16/8/2010 19:34
Plume de diamant
Inscrit le: 8/3/2008
De: Vauvert, Gard.
Envois: 17901
Re: Je compte mes printemps
Quel très beau poème...beaucoup de sensibilités au fil de ta plume qui nous plonge dans la nostalgie, dans une profonde réflexion sur le temps qui passe...j'ai aimé...
Sophie.


----------------
"Cependant c'est le seul qui ne me paraisse pas ridicule. C'est, peut-être, parce qu'il s'occupe d'autre chose que de soi-même."A.de Saint-Exupéry.

"Le chemin vers le bonheur : gardez votre coeur libre de haine, votre esprit libre de tout souci. ...

calou
Envoyé le :  17/8/2010 0:35
Plume de platine
Inscrit le: 26/4/2009
De:
Envois: 2659
Re: Je compte mes printemps
Sublime !

Et tu comptes jusqu'à combien ? Je n'ai pas trouvé dans ta présentation...


Merci du partage


----------------
Calou

isis30
Envoyé le :  17/8/2010 8:36
Plume de platine
Inscrit le: 10/8/2010
De: Entre thym et châtaignes
Envois: 3005
Re: Je compte mes printemps
Pivoine, Jo-alsace, Capricorne, isabelle, monesille, Chibani, Vauv et Calou, merci infiniment d'avoir aimé mon poème sur tous ces printemps dont j'aime me souvenir quand me fuit le sommeil...

Mais j'espère pouvoir encore les compter le plus longtemps possible...

Amitiés poétiques

Isis30
Malyce
Envoyé le :  17/8/2010 9:33
Plume d'argent
Inscrit le: 1/8/2010
De: Gironde
Envois: 351
Re: Je compte mes printemps
Conte du temps

Et comptant ces journées,
Aux fils de ces nuits,
Mille et unes,
A rĂŞver,
Se raconter sa vie,

Et content,
Repenser,
Penser le fil du temps,
En un conte de fée
Qui n'a rien d'innocent,

Et comptant ces douleurs,
Doux leurres
Qui se rĂŞvassent
Mille et uns,
Et rĂŞver
Tous ces temps,
Tant de grâce.

Bravo Isis30 pour ton très beau poème qui m'a inspiré ces quelques vers, que je te dédie donc....

Malyce.
islander
Envoyé le :  17/8/2010 9:52
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 11/4/2009
De: Baltimore, Bretagne
Envois: 54200
Re: Je compte mes printemps
un grand plaisir que de lire ce poème, le temps qui passe et ces printemps qui sont parfois heureux , parfois malheureux, le poème est un merveilleux message.

amitiés

yann
Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster