Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 8916 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
23 utilisateur(s) en ligne (dont 23 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 3
Invité(s): 20

kenie, Ogr3, daniel46, plus...
Choisissez
la musique
Hébergez vos images
Imageshack
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos poèmes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "poèmes" érotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + anciens en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
Amedyaz
Envoyé le :  17/10/2011 0:04
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/8/2006
De: Tafraout Maroc
Envois: 17829
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Hélène

Mes salutations fraternelles
Mes vifs remerciements

Amitiés
Farid


----------------
"Je n'existe que dans la mesure où j'existe pour autrui"
Manet




Mon blog : http://amedyazamazigh.blog2b.net

Flaminia
Envoyé le :  14/10/2011 22:03
Plume d'or
Inscrit le: 9/4/2011
De: Rivage marin
Envois: 533
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Poignant, beaucoup de force et d'énergie,
Merci,



Hélène
Amedyaz
Envoyé le :  14/10/2011 1:12
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/8/2006
De: Tafraout Maroc
Envois: 17829
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Orchidée
Antoine
Chandylane

Mes salutations fraternelles
Mes vifs remerciements

Amitiés
Farid



----------------
"Je n'existe que dans la mesure où j'existe pour autrui"
Manet




Mon blog : http://amedyazamazigh.blog2b.net

CHANDYLANE
Envoyé le :  14/10/2011 0:12
Plume de platine
Inscrit le: 24/10/2007
De:
Envois: 5007
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Hé Hammou..Hé Hammou
Il faut bien que la conscience
Couve les oeufs de la réalité
Que le sang coule
Dans les veines de la parole
Qu’enfantent l’écho et le vent
Hé Hammou..Hé hammou


Quel cri FARID !
Anton84
Envoyé le :  13/10/2011 23:56
Plume d'or
Inscrit le: 25/5/2011
De:
Envois: 1442
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )

Cher Ami,

Même si il y a une certaine longueur dans ton poème, j'ai
apprécié sa lecture....
Surtout quand l'on écrit pour autrui, cela m'accquièse
et j'en suis adepte....

Merci à toi

Antoine


----------------
Quand la "Tolérance" est de mise, l'intelligence devient
intuition ou sensation sans relativité.
Mon site : http://www.akpoemes.com
Antoine

EXCLUS pour intolérance envers un membre et non respect des décisions de la Modération.

ORCHIDEE
Envoyé le :  13/10/2011 16:04
Inscrit le: 7/3/2011
De:
Envois: 0
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )



Merci pour ce beau partage
Amitiés
Amedyaz
Envoyé le :  12/10/2011 23:45
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/8/2006
De: Tafraout Maroc
Envois: 17829
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Pervenche

Mes salutations fraternelles
Mes vifs remerciements

Amitiés
Farid


----------------
"Je n'existe que dans la mesure où j'existe pour autrui"
Manet




Mon blog : http://amedyazamazigh.blog2b.net

Pervenche
Envoyé le :  12/10/2011 10:12
Plume de platine
Inscrit le: 17/8/2011
De:
Envois: 2783
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )

Hé Hammou..Hé Hammou
Il faut bien que la conscience
Couve les oeufs de la réalité
Que le sang coule
Dans les veines de la parole
Qu’enfantent l’écho et le vent
Hé Hammou..Hé hammou



----------------

Amedyaz
Envoyé le :  10/10/2011 1:52
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/8/2006
De: Tafraout Maroc
Envois: 17829
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Rebelle
Anto

Mes salutations fraternelles
mes vifs remerciements

Amitiés
Farid



----------------
"Je n'existe que dans la mesure où j'existe pour autrui"
Manet




Mon blog : http://amedyazamazigh.blog2b.net

Anto
Envoyé le :  10/10/2011 0:48
Plume de platine
Inscrit le: 8/1/2010
De:
Envois: 3604
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Merci Farid de ce très beau partage ...



"A qui ressemblons-nous ô témoin de la parole
Est-ce à "Celui qui a trouvé un clou de sabot
Et qui de nouveau l'a perdu"
Ou à "Celui qui a détruit ses frères
Et qui a construit des tribus"


Mon amitié .Anto
REBELLE13
Envoyé le :  9/10/2011 19:20
Plume de platine
Inscrit le: 8/8/2011
De:
Envois: 2941
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
ENOOOOORME,SUBLIME,PENETRANT,POIGNANT....Quel cri,bon sang quel hurlement du poete qui jette tout d une seule tirade,là,en se vidant le coeur et l esprit.
HE HAMMOU,HE HAMMOU....................tu m as donné le frisson.
Les smiles seraient derisoires et une insulte à cette PERLE RARE....MERCI,FARID.

Je n ai pas trouvé autre chose,Farid.Mais j ai cru te faire plaisir...pour la musique.

Amedyaz
Envoyé le :  9/10/2011 15:36
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/8/2006
De: Tafraout Maroc
Envois: 17829
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
virginie
eolienne

Mes salutations fraternelles
Mes vifs remerciements

Amitiés
Farid



----------------
"Je n'existe que dans la mesure où j'existe pour autrui"
Manet




Mon blog : http://amedyazamazigh.blog2b.net

eolienne
Envoyé le :  8/10/2011 17:40
Webmaster
Inscrit le: 22/6/2005
De: Région Parisienne
Envois: 28629
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
un riche poème merveilleusement traduit !
bravo mon fils


----------------
http://www.mespoemes.net/eolienne/

virginie33
Envoyé le :  8/10/2011 17:35
Plume de platine
Inscrit le: 18/5/2009
De: n° 30 résidence Lépiney 33720 Cérons
Envois: 2405
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
poème très difficile à lire qu'il faut lire et entendre! d'un niveau supérieur. c'est du Amediaz!


----------------
je suis heureuse de vous annoncer la parution de mon livre "l'empreinte du diable" autobiographie de 23 années de vie: sous le pseudo de Marie Ona Demay. aux éditions edilivre.com, internet, librairies

www.edilivre.c...

Amedyaz
Envoyé le :  7/10/2011 16:37
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/8/2006
De: Tafraout Maroc
Envois: 17829
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Lilas
Sudiste
Cyrael
Troubadour

Mes salutations fraternelles
mes vifs remerciements

Amitiés
farid



----------------
"Je n'existe que dans la mesure où j'existe pour autrui"
Manet




Mon blog : http://amedyazamazigh.blog2b.net

troubadour44
Envoyé le :  7/10/2011 10:33
Plume de satin
Inscrit le: 25/9/2011
De: rochefort
Envois: 43
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
un superbe écrit inspiré ,remplis de parfum,et de saveur ,et de vie
cyrael
Envoyé le :  6/10/2011 12:36
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 30/10/2005
De: dans les abysses de l'océan
Envois: 47731
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )


----------------

sudiste1
Envoyé le :  5/10/2011 9:46
Plume de platine
Inscrit le: 10/3/2011
De:
Envois: 5414
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Bravo pour ce beau poème si profond
Mes amitiés
lilas9
Envoyé le :  5/10/2011 9:32
Plume de platine
Inscrit le: 29/1/2010
De:
Envois: 8541
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
très bel hommage !très grande faclilité dans l'écriture,un vocabulaire riche ,bravo


----------------
la poésie est le parfum de l'ame

Mon blog [img]http://img4.hosting...

aquane
Envoyé le :  5/10/2011 8:20
Plume de platine
Inscrit le: 23/11/2008
De: Là, où vague à l'âme s'exporte, où sérénité frappe à la porte"
Envois: 6697
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Un superbe hommage envoûtant de talent


----------------


Amedyaz
Envoyé le :  5/10/2011 2:04
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/8/2006
De: Tafraout Maroc
Envois: 17829
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Salut ami poète JP
Azul Tasanou

Merci
Tanmmirt

Amitiés
Farid


----------------
"Je n'existe que dans la mesure où j'existe pour autrui"
Manet




Mon blog : http://amedyazamazigh.blog2b.net

candide
Envoyé le :  4/10/2011 23:18
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 20/10/2007
De: Maroc
Envois: 9876
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Azul a tassanou,
C'est de la poésie qui part des entrailles , tellement , elle est implicite et référentielle! Bravo aux traducteur!


----------------
MB CANDIDE

jp183
Envoyé le :  4/10/2011 23:10
Plume de platine
Inscrit le: 6/1/2009
De: La mer, le ciel, la terre
Envois: 9345
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Vraiment époustouflant!
JP.


----------------
Vivre ses rêves

Amedyaz
Envoyé le :  4/10/2011 14:56
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/8/2006
De: Tafraout Maroc
Envois: 17829
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Joannidis
Mes salutations fraternelles
Mes vifs remerciements
Amitiés
farid


----------------
"Je n'existe que dans la mesure où j'existe pour autrui"
Manet




Mon blog : http://amedyazamazigh.blog2b.net

joannidis17
Envoyé le :  4/10/2011 3:51
Plume d'or
Inscrit le: 20/8/2011
De: Chili
Envois: 1162
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Hé Hammou..Hé Hammou
Il faut bien que la conscience
Couve les oeufs de la réalité
Que le sang coule
Dans les veines de la parole
Qu’enfantent l’écho et le vent
Sublime sublime . Amedyas si bien écrit que le vent viendras a l·horizon et cris les mots des mots , en hélant parmi qui s·accouple au vent ! merciiiiiiiiiiiiiiiiiiii j adore bisousssssssssssssssss
Amedyaz
Envoyé le :  4/10/2011 1:47
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/8/2006
De: Tafraout Maroc
Envois: 17829
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Messalutations fraternelles
Mes vifs remerciements

boreal

TheKid

oudad

Hamid

Orchidée

douceur3

Capricorne

SAINT-AMOUR.

Mostafa

Mahmoud.

felinelove

amademwa

citron




Amitiés
Farid


----------------
"Je n'existe que dans la mesure où j'existe pour autrui"
Manet




Mon blog : http://amedyazamazigh.blog2b.net

citron
Envoyé le :  3/10/2011 23:26
Plume d'or
Inscrit le: 26/9/2011
De:
Envois: 996
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
poème très fascinant par son contenu,merci et bravo
amademwa
Envoyé le :  3/10/2011 23:06
Plume de platine
Inscrit le: 16/10/2010
De: Nador-Maroc
Envois: 8826
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Le sable est mélangé à notre neige
La blancheur a pris pour refuge les yeux
L’identité est un aigle perdu dans les cieux
Tu dis que lorsqu’il atterrira
Il sèmera la terreur
Nous attendons
Nous guettons
Nous sentons
Le voilà..Le voici..Non le voilà
Il accompagne les nuages
Et l’écho qui s’accouple avec le vent

**********************************

Un autre poète à découvrir grâce à un poète dont j'aime la poésie.
Amitié et merci,Farid!


----------------
Bonjour tout le monde!!

Driss

felinelove
Envoyé le :  3/10/2011 20:41
Modératrice
Inscrit le: 16/6/2011
De: Dans son coeur
Envois: 34407
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
un cri que j'ai beaucoup aimé !!


----------------

Mahmoud
Envoyé le :  3/10/2011 17:38
Plume de platine
Inscrit le: 10/3/2011
De:
Envois: 3857
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
"La langue enfante les fleurs de la parole".Un enfantement magique comme ton magnifique poème.Mahmoud.
Mostafa
Envoyé le :  3/10/2011 15:57
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 2/5/2008
De: AGADIR.MAROC
Envois: 14403
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Hé Hammou..Hé Hammou
Écouteras-tu ce cri d'amour et d'éternité,poussé dans ta langue ancestrale et millénaire par un poète Amazighe et traduit dans la langue de Molière par un poète de talent,fou amoureux des deux langues?
Écouteras-tu cet éloge,cette ode,cet hommage si troublants?
Oui, tu écouteras car digne et fier tu étais et resteras!
Nous,on ne t'oubliera pas!




----------------
Ma vie n'est plus une barque dans une mer enragée
Et je ne suis plus le naufragé!
...............................................................................................
Mostafa, point fat, seul, las, si doux, rêvant de sa mie!!!

ORCHIDEE
Envoyé le :  3/10/2011 12:14
Inscrit le: 7/3/2011
De:
Envois: 0
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )



SAINT-AMOUR
Envoyé le :  3/10/2011 12:02
Plume d'or
Inscrit le: 2/1/2011
De:
Envois: 810
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Bon Jour, Amediaz,


Un Cri du Coeur jaillit des
Profondeurs de l'être!

Une Voix pour dire les Mots!

Bel Ecrit émouvant!

En belle Amitié Poétique de:

SAINT-AMOUR.
Capricorne
Envoyé le :  3/10/2011 5:12
Plume de platine
Inscrit le: 2/7/2009
De:
Envois: 9971
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Bonjour Amediaz voila in cri que j'ai particulièrement aimé. Ce poète est profond dans sa sage poésie.
Merci de nous l'avoir fait connaître.
Mon amitié.

Capricorne
douceur3
Envoyé le :  3/10/2011 2:36
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 14/11/2008
De: Québec
Envois: 12553
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
S U P E R B E


----------------

Hamid54
Envoyé le :  3/10/2011 2:33
Plume de platine
Inscrit le: 28/2/2011
De:
Envois: 5347
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Azzul Farid
Merci pour ce chef d'oeuvre de la poésie Dedié à Abdellah El Mennani
Qui me fait penser au poète Si Mohand Ou M'hend
Un texte très profond dont j'ai beaucoup aimé la lecture

Tanmirt

Hamid.

oudad
Envoyé le :  3/10/2011 0:51
Plume de soie
Inscrit le: 31/3/2008
De: Levallois Perret
Envois: 152
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Azul Farid
Crois moi, j'ai lu ton poème plusieurs fois et à chaque fois, je me sens transporté vers un monde de merveilles et de délices.
Merci pour cette ascension aux cieux de l'imaginaire berbère qui me met en apesanteur et qui me plonge dans mon enfance, hélas, lointaine.
Merci Grand poète.


----------------
La fuite n'a jamais aidé personne.

TheKid
Envoyé le :  2/10/2011 23:56
Plume de platine
Inscrit le: 17/9/2008
De: ENTRE LES MURS DE MON PLACARD
Envois: 8771
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
Quel texte! C'est bien des ténèbres que vient le jour, que la parole est la plus belle. Liberté, Identité, Culture clamée, revendiquée...Hammou me fait penser à Lounes Matoub.

Merci ami Farid, ton travail est remarquable.


boreal
Envoyé le :  2/10/2011 23:41
Plume de diamant
Inscrit le: 13/5/2011
De:
Envois: 11392
Re: CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
bel enfantement
Amedyaz
Envoyé le :  2/10/2011 23:37
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 7/8/2006
De: Tafraout Maroc
Envois: 17829
CRI ( Dédié à Abdellah Elmennani )
CRI




Dédié à Abdellah Elmennani





C’est sur ta main que s’allonge le mot
Dont font éloge d’autres mots
Les flambeaux à sens cernent le mot

Sois séisme pour moi
Et chaleur s’éteignant quand je n’ai plus à piper mot
Allume ton doigt et oins-le de tonnerre
Afin que j’en orne les marches de la réalité
Afin que je rampe sur tes opinions
Jusqu’à ce que je périsse aux sommets de la parole

C’est sur ta main
Que les pierres ouïent l’oreille
Et les vers à laver
Et l’écho qui s’accouple avec le vent

Hé Hammou..Hé Hammou
Te volià vêtu de la plume de naissance
Et d’un cheveu de Tanirt

Tes mirettes éparpillent le sel
La langue enfante les fleurs de la parole
Qui sont à la beauté l’ombre
Et à d’autres la peur

Tu as parlé..encore parlé
Tu répètes la parole
Jusqu’à ce qu’elle soit jougs que hait la liberté
La langue pend jusqu’aux orteils
Auréolée de rayons
Et de l’écho qui s’accouple avec le vent

Hé Hammou..Hé Hammou
Nous avons perdu les clés dans l’obscurité
Les ténèbres ont fermé la porte
Le sommeil erre et mord dans les marches de l’escalier
Les pas deviennent d’amères interrogations
A qui ressemblons-nous ô témoin de la parole
Est-ce à " Celui qui a trouvé un clou de sabot
Et qui de nouveau l’a perdu"
Ou à " Celui qui a détruit ses frères
Et qui a construit des tribus"
Ton regard devient l’orage
Qui glane les jours épars

Sur ta main
Non
Nous ne sommes pas mêlés aux dénouements
Afin de nous rappeler que tu es perdu
Non
On ne nous a pas enseigné à être des neveux
Pour que nous reverdissions en sautant à l’arbre

Le sable est mélangé à notre neige
La blancheur a pris pour refuge les yeux
L’identité est un aigle perdu dans les cieux
Tu dis que lorsqu’il atterrira
Il sèmera la terreur
Nous attendons
Nous guettons
Nous sentons
Le voilà..Le voici..Non le voilà
Il accompagne les nuages
Et l’écho qui s’accouple avec le vent

Hé Hammou..Hé Hammou
Nous envoyons des offrandes
Dans de merveilleux contes
Et parmi le ramage des oiseaux
La bêche dépose des gorgées de larmes
Elle est née ..Elle creuse..Elle arrache

Sur sept galets
Te verra untel
Si jamais le rire hante encore ta bouche
Que me dirais-tu si j’écoulais l’avenir
Pour vivre au jour le jour
Où sont les rochers
Pour qu’ils te cachent à mon regard

C’est mon sang
Qui se blottit à tes côtés
Il paie des osselets
La naissance a-t-elle abandonné les signes
Ceux de l’écho qui s’accouple au vent

Hé Hammou..Hé Hammou
Pousse le cri
Même s’il frappe à la porte du cimetière
Nous te sommes la lettre
Va-t-on nous t’enseigner à l’école
Va-t-on donner valeur à ce que tu dis

« Si tu étais ô mort un être humain
On saurait ménager les propos »
Lui ai-je dit
Je lui ai dit :
« Même si tu es ténèbres ô mort
Tu ne tarderas pas à nous montrer le matin
Si tu étais mains ô mort
Tu n’atteindrais pas nos mots
Même si tu avais emporté Hammou Outaleb
Chacun de nous peut parler
En hélant parmi l’écho qui s’accouple au vent :

Hé Hammou..Hé Hammou
Il faut bien que la conscience
Couve les oeufs de la réalité
Que le sang coule
Dans les veines de la parole
Qu’enfantent l’écho et le vent
Hé Hammou..Hé hammou




Farid Mohamed Zalhoud dit Amedyaz sur Oasis



Notes du traducteur:
Poème d’Abdellah Elmennani intitulé : « Taghuyyit »,composé le 01/01/2004 ;extrait de son receuil : « Uraw n UmTTa » traduit par
Farid Mohamed Zalhoud


----------------
"Je n'existe que dans la mesure où j'existe pour autrui"
Manet




Mon blog : http://amedyazamazigh.blog2b.net

Par conversation | Les + anciens en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster