Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 9303 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
32 utilisateur(s) en ligne (dont 23 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 1
Invité(s): 31

Océaniclaude, plus...
Choisissez
Moii
HĂ©bergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos poèmes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "poèmes" Ă©rotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     Le martyr (ou comment la dĂ©prime peut nous faire Ă©crire)
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
piloukan
Envoyé le :  16/10/2009 22:41
Plume de soie
Inscrit le: 3/5/2009
De: Belgium, Belgica, Belgie, Belgique quoi :-)
Envois: 51
Le martyr (ou comment la déprime peut nous faire écrire)

Martyr,
Le nouveau-né qu’on ne veut accueillir
Le môme tabassé à ne plus savoir gémir
L’ado dont la vie semble maudire
L’être qui ne peut se repentir
de porter l’emblème du

Martyr,
Moi l’homme au cœur de cire
Fou de tout sauf d’un fou rire
Malade au point d’en mourir
De ce manque qui me fait dire
que je suis

Martyr,
Le futur venant ne pourra me guérir
Chaque seconde de plus me faisant vieillir
Les aiguilles tournent dans mes délires
Je prends donc le temps d’écrire
que moi seul suis

Martyr,
Jouer les imbéciles et se décrire
Devant les regards, se désunir
Face Ă  soi mĂŞme et se mentir
Porter des masques pour ne pas brandir
ce visage de

Martyr,
Pleurer pour noyer mes désirs
Sombrer dans l’océan et ne jamais revenir
M’ensevelir dans l’espoir de pourrir
Appuyer sur la détente et en finir
avec cette vie de

Martyr,
Vu que demain sera pire
Et que ce jour est soupir
Je garde hier en souvenir
Avant de tourner le dos Ă  cet avenir
qui m’a choisi pour

Martyr,
Comme je ne peux te chérir
Que tes bras ne peuvent me blottir
Moi le petit garçon qui n’ose grandir
De peur de voir mûrir
l’histoire d’un homme

Martyr,
Ne pouvant ni t’appartenir
Ni goûter à l’élixir du plaisir
Je t’effleure sans m’assouvir
Toi ma vie qui déchire
mon cœur de

Martyr,
La folie est prête à m’assaillir
Dans son antre je vais me punir
D’être venu au monde pour m’haïr
L’histoire pourra bientôt se vêtir
d’un squelette de martyr



Piloukan


----------------
L'eau est d'essence unique,
bue par une vache, elle devient lait
bue par un serpent, elle devient venin


PHIL
Envoyé le :  16/10/2009 22:54
Inscrit le: 24/4/2009
De:
Envois: 9
Re: Le martyr (ou comment la déprime peut nous faire écrire)
tu prêches un convaincu et pour cause,quoiqu"il y a déprime et depression, la deuxième étant beaucoup plus prégnante.amitiés
Capricorne
Envoyé le :  16/10/2009 23:11
Modérateur
Inscrit le: 2/7/2009
De:
Envois: 16973
Re: Le martyr (ou comment la déprime peut nous faire écrire)
Bonsoir piloukan, la déprime mène à la dépression, maladie sournoise, dangereuse et terrible. Il faut tout faire pour l'éviter. Courage ami poète.
Mon amitié.

Capricorne
Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster