Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 9277 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
11 utilisateur(s) en ligne (dont 9 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 0
Invité(s): 11

plus...
Choisissez
La douce...
HĂ©bergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos poèmes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "poèmes" Ă©rotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     Quand je ne votais pas Ă  droite....
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
rosam31
Envoyé le :  5/6/2008 23:42
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1148
Quand je ne votais pas Ă  droite....
Ecrit en prime jeunesse, quand j'aimais Rosa Luxembourg, qu'à la fac j'étais"Die Rote Rosa",au lendemain des premiers gros scores de Jean-Marie, entre une adhésion à la LCR et la première vraie liste écolo de la Mairie de Toulouse-on a perdu, bien sûr, avant que, lentement, au fil de la déliquescence de l'enseignement et à force de fréquenter des salles des profs aigries et hypra syndicalistes, je ne finisse par devenir une sale réac nostalgique de l'école de Jules Ferry...

Comment dire? Mon coeur est Ă  gauche, mais ma raison..? Je ne sais pas, je ne sais plus...

Pour Aragon et pour Elsa
DostoĂŻevski et Neruda
Parce que sous les pavés la plage
Et pour aider le Nicaragua
Pour Rosa Luxembourg Eluard et Garcia Lorca
Parce que la paix dans le monde
Pourrait ĂŞtre pour demain
Contre les Choeurs de l'Armée Rouge
Et pour les Ballets du BolchoĂŻ
Contre le Ku Klux Klan et pour les ballades de Dylan
Contre l'impérialisme soviétique
Et son homologue américain
Pour la liberté des peuples et les sourires des enfants
Pour Benjamin Moloïsé
Et tous les gosses des ghettos
Pour Mandela et aussi pour l'inconnu qui souffre, toi
Parce qu'avant la folie d'Israël il ya eu les morts de Dachau
Pour les pierres lancées en Palestine et les femmes en lamentations
Pour elles
Les femmes voilées d'Iran
Les femmes excisées d'Afrique
Les femmes indiennes stérilisées en Amérique
Parce que le mot "Camarade" est plus beau que le mot "Parti"
Parce que je préfère Marx Lénine ou Trotski
A Franco Hitler ou Mussolini
Pour la mort des Ayatollahs et pour la Kanaky
Pour que viennent vite ces temps prédits de la bonté
Parce que notre printemps est un printemps
Qui doit avoir raison
Pour les lilas et ces millions de roses
Pour des lendemains qui chantent dès aujourd'hui:

Ce matin, j'ai adhéré au Parti.

(J'Ă©tais mignonne, non, vers 20 ans?)


----------------

AMIDOU
Envoyé le :  6/6/2008 0:48
Plume de platine
Inscrit le: 29/3/2008
De:
Envois: 3817
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
C'etait au moins une epoque, ou on pouvait avoir un ideal, un but , une cause claire et des idoles a principes...maintenant tout s'est effondré et on sombre dans l'indifference totale, le reveil ne se fera que sur un drame a echelle mondiale...C'est sur tu étais mignonne, ne l'es tu plus encore? Je doute.


----------------
---------------------

Mostafa
Envoyé le :  6/6/2008 1:08
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 2/5/2008
De: AGADIR.MAROC
Envois: 14745
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Bon de Dieu de bon de Dieu ! Mais tes principes sont les miens,tes idoles sont les miennes,ta révolte est la mienne,tes rêves sont les miens,tes attentes sont les miennes,ton soleil est le mien,tes espoirs sont les miens...!!!Je suis content que d'autres gens partagent avec moi le même rêve et ont les mêmes convictions,cela me donne confiance en mon humanité et me prouve que ma lutte pour l'amour et la paix dans le monde n'est pas une utopie!!! Merci ,ma Warda pour ce très beau poème! Merci infiniment!...Demain,je te dédierai une nouvelle intitulée"La Gloire des arbres"que j'ai écrite comme hommage posthume à Benjamin Moloise que tu as cité dans ton poème.
tatsy
Envoyé le :  6/6/2008 8:51
Plume de platine
Inscrit le: 25/11/2007
De: là où nul ne peut me voir, dans le secret de mon âme
Envois: 5895
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
C'Ă©tait "la belle Ă©poque" je pense. Mais quelle belle plume tu avais, et que tu as encore!
J'aime beaucoup ton poème, il est à la fois vrai et mimi.


----------------
tatsy

"D'une joie mĂŞme, le souvenir a son amertume, et le rappel d'un plaisir n'est jamais sans douleur" Oscar Wilde

http://tatsy-entre...

rosam31
Envoyé le :  6/6/2008 8:52
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1148
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Merci Amidou de tes encouragements!

Oui, je suis différente, le coeur a même grandi, l'âme est blessée, le corps est travaillé afin de perdurer!!! J'espère avoir gardé la passion et la joie!!!!

Merci Tatsy, la plume est faiblarde en ces temps difficiles, mais elle ne sèchera plus jamais!!!

Choukran Mos pour tes mots qui sont mon soleil du matin et pour ta gentillesse!

Donc, nous sommes deux à nous souvenir de Benjamin Moloisé, c'est magnifique.

Prend soin de toi et des tiens,

Rose du matin, encore parsemée de gouttes de rosée.


----------------

Honore
Envoyé le :  6/6/2008 8:58
Modérateur
Inscrit le: 16/10/2006
De: Perpignan
Envois: 39910
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Je viens de te lire d'une traite et je suis Ă  bout de souffle car cela me rappelle ma furia Ă©tudiante et notre passion pour refaire le monde autour d'une table de bistrot.
Les années ont passé et le monde n'a pas changé !!
HONORE
kendor
Envoyé le :  6/6/2008 9:26
Inscrit le: 30/9/2007
De: mon rĂŞve
Envois: 8
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Si le coeur est placé légèrement plus à gauche, point n´est hasard, oui tu étais mignonne à 20 ans ce temps où tu ne faisais pas ce que jamais je ne fis.


----------------

Hermine
Envoyé le :  6/6/2008 11:05
Plume d'or
Inscrit le: 6/10/2007
De:
Envois: 1005
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
" le corps est travaillé afin de perdurer " quelle tristesse, ainsi Rosa la Rouge,la sacrifiée disparaît ? Et Louise Michel ?
A cause d'une salle de profs ?
Non, impossible, les profs ne les fréquentent pas ! Ils regardent à l'horizon du "hors classe" et de l'emploi du temps de la rentrée.
Tout le reste, esquive et compromis.
La rose se fane.
rosam31
Envoyé le :  6/6/2008 12:24
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1148
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Honoré, merci d'avoir partagé nos folies adolescentes!

Kendor, bravo, tu es un pur, moi j'ai essayé d'évoluer-en allemand on dit "Qui vote à gauche à 20 ans est un juste, qui vote à gauche à 30 ans est un fou", mais ce n'est qu'une boutade, je crois aujourd'hui à la solution altermondialiste et propre de la solidarité, et je sais aussi qu'il est des bons et des méchants partout, à droite, à gauche, au centre...

Non, Hermine, ne suis pas fânée, sauf peut-être à tes yeux déçus-pardon-, mais juste un peu repliée, en attente de vie...

"Il faut changer la vie." Arthur R.
"L'impossible nous ne l'atteignons pas, mais il nous sert de lanterne." René Char.

Rose, still crazy after all these years...


----------------

GALIA
Envoyé le :  6/6/2008 12:36
Plume de platine
Inscrit le: 28/10/2007
De: ici ou lĂ 
Envois: 4559
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Au moins auras-tu gardé ce goût pur la révolte contre les injustices..
ce dont je te remercie.


----------------
Il n'y a pas de chemin qui mène au bonheur....
....le bonheur est le chemin.

albatros
Envoyé le :  6/6/2008 15:22
Plume de platine
Inscrit le: 1/5/2008
De: Paris
Envois: 3975
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Ma petite Rose !

GĂ©nial ! C'est tellement vrai.
Maintenant, les ados savent ce que c'est qu'un compte en banque. Qu'il faut étudier pour gagner sa vie. Que l'argent est indispensable pour s'en sortir. Qu'on ne vit pas d'amour et d'eau fraîche.
Nous étions inadaptés, idéalistes....d'ailleurs t'as qu'à voir comment je tiens mes comptes et comment je me suis débrouillée ! Le travail c'était mettre en pratique un idéal (pouafff), il fallait respecter les autres, les différences (pouaff) Les religions devaient être un pont entre les hommes et non pas une barrière.... (re pouaff)...
Quoique pas si pouaff...je crois que nous n'Ă©tions pas arides, risibles peut-ĂŞtre mais on voulait tellement que tout le monde se respecte.
Et quand je vois des ados aujourd'hui avec la photo du Che sur leur T.Shirt ou avec des dreadlocks façon Bob...ça m'apaise et me rassure un peu !


----------------
De la musique avant toute chose (Verlaine)
Là tout n'est qu'ordre et beauté
Luxe calme et volupté (Beaudelaire)

nad34
Envoyé le :  6/6/2008 16:36
Plume de diamant
Inscrit le: 27/2/2007
De: languedoc roussillon
Envois: 12373
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Un texte qui en dit long sur une jeunesse alors plus heureuse que celle de maintenant!!Et je crois que cela ne va pas aller en s'arrangeant hélàs,plus rien ne va,nulle part que ce soit par la gauche la droite ou le milieu(si seulement il y en avait un juste!!)
Merci ,c'est un écrit que j'ai apprécié!!
rosam31
Envoyé le :  6/6/2008 23:56
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1148
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Galia, Marie, Nad, merci de vos comm, oui, les zados d'aujourd'hui ne sont plus les mĂŞmes, mais certains reprennent les flambeaux, mĂŞme si de grands noms leur sont inconnus!!!

Et dans certaines facs, comme à Toulouse au Mirail, on a l'impression qu'ils se sont "reproduits" entre eux, à l'entrée il ya toujours ces grands barbus chevelus qui me demandent "Tu connais l'Unef?"-"oui les gars, merci, j'ai 47 balais, j'ai fait les AG quand vous en étiez à la blédine!!!!!", sur les pelouses des babs allongés et là tu te demandes si ça leur arrive d'aller en cours, quant aux murs, lépreux et lézardés-l'explosion de l'AZF n'a rien arrangé!- ils sont couverts des mêmes banderoles "MIRAIL en grève", à se demander comment plusieurs générations d'étudiants ont malgré tout réussi à valider des UV ou à passer des CAPES!!!!:::))))

Bon, vite, COUREZ lire et commenter le CONTE de l'ami Mostafa, il est MAGNIFIQUE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Rose, très fan!!!!


----------------

gepeto2
Envoyé le :  7/6/2008 0:32
Plume de platine
Inscrit le: 18/4/2007
De: Quelque part avec mes ami(e)s
Envois: 7304
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Franchement, l'école ne m'a pas suivi longtemps, je pense qu'elle ne m'aimait pas. Ma culture aurait du se situer au niveau du jardin mais malheureusement dans un HLM ça ne dépasse pas la moquette.
Tout ça pour dire qu'avant on apprenait même à ceux qui ne suivaient pas au moins à lire, écrire et compter mais ce n'est plus le cas. J'ai aimé lire ton texte et ces repères vis à vis de gens qu'il doit être instructif de lire. Malheureusement le flambeau va peu à peu s'éteindre s'il n'est plus communiqué. L'éducation nationale devient elle-même vénale, je ne sais si tu as des enfants mais l'on devra payer pour qu'ils puissent apprendre seulement la base. J'ai beaucoup aimé ton texte dans le contexte de tes vingt ans.


----------------
FORUM CITATIONS:
Je remercie Roky qui a créé cette vidéo où défilent les citations des gagnants mises en page.
http://img532.imageshack.us/my.php?image=nouveaumuvee001ti2.flv

rosam31
Envoyé le :  7/6/2008 11:32
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1148
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Guy, Oussama, Fatima, Mohamed et les autres…(Texte écrit vers novembre...)

Tu as raison, Jean-Marc, pas évident, les bases, quand la misère sociale est telle...Voir texte...Mais tu sais, oui, trois enfants, 21,18,9, et j'en ai vu défiler,des réformes, et c'est MOI qui ai appris à lire à mes enfants, et grâce aux centaines de livres qui traînent ici ils lisent et aiment ça, et j'en suis à avoir mis le derneir "dans le privé", moi, la Républicaine laïque, car il n'y a que là que le suivi est correct et les bases enseignées...

" Professeure dans une ZEP, plus précisément dans un collège déclaré « ambition réussite », et enseignant l’allemand, je décidai vendredi d’anticiper la lecture de la « Lettre de Guy Môquet », voire même d’outrepasser les instructions ministérielles qui nous demandaient de lire cette missive seulement en lycée.

En effet, je voyais là une belle mission éducative que de lier faits historiques, rappel très utile en cette « terre d’Islam » où je travaille-85% d’élèves d’origine étrangère et près de 70% de musulmans…C’est bien simple, en plein accord avec la loi sur la laïcité,-… !!!- la date du Ramadan figurait en première page de notre chemise de prérentrée, précédant celle des conseils de classe !!!(et à la cantine, nous mangeons…Hallal), et appel au courage civique, à la réflexion sur l’humain, sans oublier une lecture suivie de quelques lignes en français, ce qui correspond très précisément à ce que vient de nous demander une belle réunion pédagogique insistant sur la nécessité de faire attention à la correction de la langue française même en cours de langue !

Après une petite préparation « psychologique » et en prenant soin, lors d’une deuxième lecture, d’agrémenter la lettre de quelques réflexions personnelles, histoire de détendre l’atmosphère et de moderniser la chose –lorsque Guy demande à son papa de l’excuser pour les peines qu’il a pu lui faire, j’expliquai que cet adolescent était comme eux, qu’il avait peut-être fait quelques bêtises, désobéi, etc…-, j’abordai donc la réception de la missive par un jeu de réflexions libres, en leur demandant de situer cette lettre dans le temps, et, bien sûr, ce que cela leur avait inspiré.

Assez vite, ils ont trouvé que ce jeune garçon avait été tué durant la seconde guerre mondiale. Sur mes trois classes, seul un élève en avait cependant entendu parler dans les médias…Voici, en gros, ce que ces belles phrases d’un enfant au cœur pur leur ont inspiré :

- Ben Madame, c’est normal de mourir, faut bien mourir un jour, ceux qui posent des bombes aussi y zont pas peur de mourir !!
- Ben de touts façons Hitler il était super !!
- Oui et c’était génial la guerre !! On a tué tous les juifs et c’était super !!
- Et puis Guy c’est normal qu’il est mort, les jeunes en Irak y meurent aussi et c’est bien !!
Et ainsi de suite, dans toutes les classes…Les filles ont un peu « mieux réagi » que les garçons, si j’excepte les crises de fou rire devant les mots de « ma petite maman »…Emues, certaines m’ont dit de belles choses et j’ai même entendu l’une d’elles trouver Guy très courageux…

Mais, dans l’ensemble, cette lettre ne leur a inspiré, spontanément, que du dédain, que de l’indifférence, avant de déboucher sur l’apologie classique et récurrente de la violence, de la guerre, du nazisme et des valeurs véhiculées par un Islam non tolérant et agressif… J’avais déjà pu noter cette réaction en leur demandant de préparer des exposés pour la semaine franco allemande… « Mais Madame, moi je fais pas un exposé sur les chrétiens !!!!-il s’agissait de Luther », « Mais Madame, moi je veux parler de la guerre et d’Hitler, j’adore, il est trop cool !! ». Un autre jour, en prenant la parole lors d’un petit jeu de présentation, et je précise qu’il s’agissait de cinquièmes, âgés à peine de douze ou treize ans, ils ont spontanément endossé les rôles de Georges Busch et de…Ben Laden, en démontrant très clairement leur adoration devant ce dernier !!!

En ZEP, devant ces enfants qui ne connaissent que la haine, la violence, l’apologie du mal, sous toutes ses formes, devant ces petits Oussama, Mohamed, Ali émerveillés devant les bombes en Irak, éblouis par les images du onze septembre et par ce magnifique spectacle des tours jumelles qui s’écroulent, admiratifs de la moindre voiture qui brûle, nostalgiques d’un nazisme de pacotille, d’un Hitler réputé pour sa haine du juif et pour sa grandiose action de « nettoyage », lire la lettre de Guy Môquet, même à des collégiens, c’est prendre le risque de les faire réfléchir à d’autres époques, à d’autres valeurs, à d’autres vies brisées, c’est les prendre par la main pour suivre un autre chemin, c’est, tout doucement, avec leurs mots à eux, leur faire prendre conscience de mots si peu connus comme « courage », « famille », et même, n’en déplaise à mes collègues « de gauche », de ce mot aujourd’hui si souvent conspué et ignoré, du mot « patrie »…En prenant l’image du ricochet sur l’eau, je leur ai par exemple rappelé qu’ils avaient signé le règlement de leur cahier de liaison, règlement interdisant toute forme de violence à l’école, et que cette non violence devait s’appliquer par cercles de plus en plus étendus, dans leur famille, leur école, leur ville, leur pays…L’un d’entre eux m’ayant avec beaucoup de pertinence demandé quel camp je choisirais, moi, la franco allemande, en cas de conflit entre mes deux patries, j’ai pu saisir la balle au bond et embrayer sur l’impossibilité quasi ontologique de guerre entre nos deux pays, sur les accords de paix signés entre deux nations pourtant autrefois labellisées comme « ennemis héréditaires », bref, leur expliquer que la paix était utile, possible, durable !

Mes élèves sont sortis du cours avec la consigne de réfléchir à la lettre pendant le week-end, de se demander ce qu’ils auraient fait à la place de Guy, si ils auraient eu envie de s’engager, mais aussi de réfléchir à la valeur de la vie humaine. Sans doute outrepasserai-je encore mes fonctions de professeure d’allemand en leur faisant faire une petite rédaction, en leur faisant écrire une lettre…

Et ils sont sortis, et de cela je suis très fière, en chantant, enfin, d’une toute petite voix, mais certains connaissaient tout de même le premier couplet, foot et rugby oblige, …la MARSEILLAISE !!! Oui, car j’avais insisté sur ce chant ayant accompagné les derniers instants des 27 fusillés, leur rappelant que c’était aussi « leur chant », puisque la plupart de ces enfants sont bien…FRANÇAIS, et que ce chant n’est pas l’apanage des footballeurs ou de Chabal, qu’il nous appartient à tous…

Merci, Guy, d’avoir su parler à mes élèves ! "


Risque est pris de passer ici plus que jamais pour une "sale réac", mais vous le savez, vous qui me lisez depuis qq temps, j'aime les gens, la vie, la paix, et je ne suis pas "raciste"-suis même tombée en pâmoison devant gwam Farid...:::)))

Rose, entrouverte.


----------------

vauv
Envoyé le :  7/6/2008 11:45
Plume de diamant
Inscrit le: 8/3/2008
De: Vauvert, Gard.
Envois: 17690
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Merci pour ce partage plein de mélancolie et de réflexion...
Sinon, je rejoins Galia, tant que l'on a envie de lutter contre les injustices...n'est-ce pas le plus important ?
Rokie59
Envoyé le :  7/6/2008 12:39
Plume de satin
Inscrit le: 28/2/2007
De: Dans son coeur
Envois: 29
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
l'important c'est de se battre pour ce que l'on croit juste , pour ses droits pour son avenir et celui de ses camarades,


----------------

gepeto2
Envoyé le :  7/6/2008 14:07
Plume de platine
Inscrit le: 18/4/2007
De: Quelque part avec mes ami(e)s
Envois: 7304
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Merci beaucoup pour cette explication, je ne te considérerai jamais réac car tu dis ce que tu penses par rapport à ton expérience et je trouve ça enrichissant. Tu le vis quotidiennement et je trouve bien que tu nous le fasses partager, je vis moi-même dans un endroit où la population d'origine étrangère est majoritaire, je n'ai aucun problème par rapport à ça, mais tu as raison au delà de ça le laxisme entretenu depuis un certain mai 68 a desservi la laïcité, sans parler des médias.
L'éducation se heurte à des barrières infranchissables de par cette société qui a évolué au détriment de simples valeurs. Si tu me le permets je ferai lire ton texte et ton commentaire à des amis que ça intéressera, je pourrais en parler des heures car j'ai beaucoup aimé le sujet abordé, c'est une réalité de laquelle on ne peut s'échapper, merci.


----------------
FORUM CITATIONS:
Je remercie Roky qui a créé cette vidéo où défilent les citations des gagnants mises en page.
http://img532.imageshack.us/my.php?image=nouveaumuvee001ti2.flv

LeCrapaud
Envoyé le :  7/6/2008 23:04
Modérateur
Inscrit le: 6/11/2007
De: Montréal
Envois: 1442
Re: Quand je ne votais pas Ă  droite....
Ce poème a enflammé mon coeur, ma raison et mon esprit,
J'en redemande.
(Je suis à relire Federico Garcia Lorca, ce géant, celui qui à mes 15 ans m'a appris le poignard, les couleurs des mots et l'amour dans la vie et la mort.)

Amitiés,
LeCrapaud


----------------
Saute crapaud, les chemins sont beaux,
En été y’a pas d’cahots,
L’hiver en bedaine, don daine,
L’été en buggy, don dé.


(Vieille chanson scoute)
LeCrapaud

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster