Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 9275 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
28 utilisateur(s) en ligne (dont 24 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 3
Invité(s): 25

Thogomez, Sympatique, felinelove, plus...
Choisissez
Tout en douceur
HĂ©bergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Prose (seuls les textes personnels sont admis)
     ERICH-Ă©crit pour un ptit concours de l'OFAJ
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
rosam31
Envoyé le :  16/5/2008 0:01
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1148
ERICH-Ă©crit pour un ptit concours de l'OFAJ
Jamais il ne me quitte.
A chaque déménagement, il est là, premier posé comme un dieu sur un autel de Lares…
Son regard profond m’accompagne, me berce, me sécurise.
C’est le portrait de mon grand-père maternel, Erich, celui que me confia ma grand-mère en septembre 1978, à sa mort.
Métisse rhénanotarnaise, j’ai toujours vécu entre Rhin et Garonne, entre forêts de sapins et lumières méditerrannes, Bach et Rimbaud…Mon grand-père est celui qui m’a aidé à faire le lien entre mes deux patries, mes deux cultures, car il était à la fois francophile et profondément attaché à cette nouvelle Allemagne qu’il avait aidée à reconstruire, après son retour du front russe d’où, simple soldat de la Wehrmacht, il était revenu couvert de deuils et d’atrocités.
C’est lui qui, le premier, m’a fait lire « Le journal d’Anne Franck », c’est grâce à lui que j’ai très tôt compris que mon pays maternel était non seulement celui des Frères Grimm et de La Lorelei, mais de l’Indicible…
C’est lui qui m’a fait aimer l’Allemagne, la vraie, celle des penseurs et des philosophes.
J’ai embrassé des aubes d’été merveilleuses, lorsque je me réveillais dans la maison de campagne qu’il avait achetée dans le même village que…mes grands-parents français et que nous partions chercher champignons et merveilles.
Un été, arpentant les rives du Rhin en pleine zone industrielle de Duisbourg, si noire, enfouie dans ses scories, mais si lumineuse dans mes souvenirs d’enfant des deux rives, il m’a fait promettre l’Europe.
Lorsqu’il est mort, j’avais 17 ans. « On est pas sérieux, quand on a 17 ans… », dit le poète. Je faisais ma rentrée en hypokhâgne et me disais, comme Scarlett : « J’y penserai demain… », tant j’étais terrifiée à l’idée de mon propre chagrin.
Ce portrait est ma lumière, mon chemin. Mon fils se nomme…Erich.


----------------

AMIDOU
Envoyé le :  17/5/2008 1:01
Plume de platine
Inscrit le: 29/3/2008
De:
Envois: 3817
Re: ERICH-Ă©crit pour un ptit concours de l'OFAJ
C'est vraiment tendre et doux ce que tu raconte sur ton enfance , sur ton grand pere , sur tes racines franco-allemandes, sur le génie germain pour qui tu avais a raison tant d'admiration .J'ai aimé aussi ce parallele entre le retour du soldat de la wehrmacht du front russe et le fait que c'est lui meme qui t'a fait lire le poignant journal d'Anne Franck...
J'aime ta façon d'écrire et ton style souple et coulant.Merci pour ce partage.


----------------
---------------------

rosam31
Envoyé le :  17/5/2008 9:15
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1148
Re: ERICH-Ă©crit pour un ptit concours de l'OFAJ
Merci beaucoup, cher Ami Doux, pour tes commentaires de mes textes de prose, c'est très délicat et juste!!

J'ai remarqué que nos poètes ne lisent que peu les proses-moi la première!!!-, il est temps que cela change...

Beau WE Ă  toi, lĂ  bas, au soleil...

Rose, ensommeillée..


----------------

kendor
Envoyé le :  18/6/2008 19:11
Inscrit le: 30/9/2007
De: mon rĂŞve
Envois: 8
Re: ERICH-Ă©crit pour un ptit concours de l'OFAJ
J´aime beaucoup cet exposé tout en reconnaissance, on y respire bon la sincérité, l´envie d´avoir eu à le dire et l´émotion exhalée. D´Erich à Erich je me fais un petit coup de JJG car après tout..... Si j´étais né en 17 à ...


----------------

Honore
Envoyé le :  19/6/2008 9:57
Modérateur
Inscrit le: 16/10/2006
De: Perpignan
Envois: 39910
Re: ERICH-Ă©crit pour un ptit concours de l'OFAJ
J'aime la sincérité de tes textes que je lis avec le plus grand plaisir tant ils ont de fluidité et de puissance évocatrice.
HONORE
rosam31
Envoyé le :  19/6/2008 19:35
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1148
Re: ERICH-Ă©crit pour un ptit concours de l'OFAJ
Bruder, Monsieur Honoré, merci de vos mots.

Erich Ă©tait un grand homme!!

Rosa Luxembourg.


----------------

Oxymoron
Envoyé le :  7/8/2008 3:01
Plume d'or
Inscrit le: 17/7/2008
De: Pays de Loire
Envois: 662
Re: ERICH-Ă©crit pour un ptit concours de l'OFAJ
Tout est dit...
Je suis touché..."deux trous rouges au côté gauche"...
RĂ©pare moi, s'il te plait...


----------------
"Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu Ă  tous ceux que j'aime
MĂŞme si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu Ă  tous ceux qui s'aiment
MĂŞme si je ne les connais pas"

J. Prévert.
_______________________
Textes protégés par C...

rosam31
Envoyé le :  7/8/2008 13:11
Plume d'or
Inscrit le: 30/4/2008
De: Neiges sud sapins lumières
Envois: 1148
Re: ERICH-Ă©crit pour un ptit concours de l'OFAJ
Merci, danke, todah,

La petite fille d'Erich.-oui, j'ai plein de bandages..

Rose-Florence Nightingale.


----------------

MIKAELLA
Envoyé le :  7/8/2008 15:50
Membre banni
Inscrit le: 29/5/2008
De:
Envois: 761
Re: ERICH-Ă©crit pour un ptit concours de l'OFAJ
toujours tres touchant
tes poèmes(proses,)
quel ancetre,le mien menuisier,
quel attachement j en garde,encore les odeurs
les seul vrai souvenirs de ma petite enfance
un gros bisouxcccccccccccccc


----------------
membre banni pour plagiats

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster