Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 9532 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
32 utilisateur(s) en ligne (dont 25 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 10
Invité(s): 22

Lejumeau, meissa, marylou, Bruno5361, daniel46, Noel-Opan, berrichonne, matogrosso, EvilFranck, felinelove, plus...
Choisissez
Un petit bonjour à toutes et à tous...
Hébergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Partages Oasiens : espace convivial
     Hydroxychloroquine. Fin de la controverse. mise √† jour 22/05/2020
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
daniel46
Envoyé le :  17/5/2020 10:01
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 5/7/2005
De: Au confins du Médoc (Gironde)
Envois: 6251
En ligne
Hydroxychloroquine. Fin de la controverse. mise à jour 22/05/2020
Les résultats des premiers essais normalisés strictement conformes aux règles d’essais cliniques sont sortis avant-hier.
Aucune bonne surprise malheureusement dans ces résultats.
J’ai recherché et inclus les résumés des résultats publiés dans British Medical Journal qui est une revue de premier ordre dans le domaine médical. C’est malheureusement en anglais. Pour ceux qui voudraient y avoir recours, attention aux erreurs dans une traduction automatique d’articles scientifiques, car le langage est assez spécifique. La traduction française des conclusions est fidèle aux textes. Les résumés ont été inclus pour qu’on puisse se faire une idée de la technicité réelle des essais rigoureux.

J’espère que ce post donnera un éclairage solide maintenant à tous les membres du site. Je sais que certains resteront sceptiques ou incrédules, mais je crois que l’honnêteté intellectuelle des travaux réalisés ne laisse aucun doute. Cela prouve aussi que des personnalités du monde médical ou politique, si connues et médiatisées qu’elles soient, peuvent de tromper lourdement.

Personnellement et très honnêtement, j’aurais préféré que cela marche. Cela aurait facilité la lutte.

Bonne lecture patiente

Source France-Infos : publié le 15/05/2020 | 07:47. Mis à jour le 15/05/2020 | 12:02

L'hydroxychloroquine, traitement qui a fait couler beaucoup d'encre, ne semble pas efficace contre le Covid-19, que ce soit chez des patients gravement ou plus légèrement atteints, selon deux études publiées jeudi 14 mai.
La première étude (en anglais), menée par des chercheurs français, conclut que ce dérivé de l'antipaludéen chloroquine ne réduit pas significativement les risques d'admission en réanimation ni de décès chez les patients hospitalisés avec une pneumonie due au Covid-19.
Selon la seconde étude (en anglais), menée elle par une équipe chinoise, l'hydoxychloroquine ne permet pas d'éliminer le virus plus rapidement que des traitements standard chez des patients hospitalisés avec une forme "légère" ou "modérée" de Covid-19. De plus, les effets secondaires sont plus importants.
"Considérés dans leur ensemble, ces résultats ne plaident pas pour une utilisation de l'hydroxychloroquine comme un traitement de routine pour les patients atteints du Covid-19", estime dans un communiqué de presse la revue médicale britannique BMJ, qui publie les deux études.

DEUX GROUPES ET DES RESULTATS IDENTIQUES

1. PREMIER GROUPE
La premi√®re √©tude porte sur 181 patients adultes admis √† l'h√īpital avec une pneumonie due au Covid-19 qui n√©cessitait qu'on leur administre de l'oxyg√®ne. Au total, 84 de ces patients ont re√ßu de l'hydroxychloroquine quotidiennement, contrairement aux autres.
Le fait de recevoir ou pas ce traitement n'a rien changé, que ce soit pour les transferts en réanimation (76% des patients traités à l'hydroxychloroquine étaient en réanimation au bout du 21e jour, contre 75% dans l'autre groupe de patients) ou pour la mortalité (le taux de survie au 21e jour était respectivement de 89% et 91%).
"L'hydroxychloroquine a re√ßu une attention plan√©taire comme traitement potentiel du Covid-19 apr√®s des r√©sultats positifs de petites √©tudes. Cependant, les r√©sultats de cette √©tude n'√©tayent pas son utilisation chez les patients admis √† l'h√īpital qui n√©cessitent de l'oxyg√®ne", concluent les chercheurs de plusieurs h√īpitaux de la r√©gion parisienne.

dossier télédéchargé à partir du site PUBMED (bibliothèque scientifique en recherche médicale)

BMJ. 2020 May 14;369:m1844. doi: 10.1136/bmj.m1844. (BMV abréviation de British Médical Journal)
CLINICAL EFFICACY OF HYDROXYCHLOROQUINE IN PATIENTS WITH COVID-19 PNEUMONIA WHO REQUIRE OXYGEN: OBSERVATIONAL COMPARATIVE STUDY USING ROUTINE CARE DATA.
Mahévas M, Tran VT, Roumier M, Chabrol A, Paule R, Guillaud C, Fois E, Lepeule R, Szwebel TA, Lescure FX, Schlemmer F, Matignon M, Khellaf M, Crickx E, Terrier B, Morbieu C, Legendre P, Dang J, Schoindre Y, Pawlotsky JM, Michel M, Perrodeau E, Carlier N, Roche N, de Lastours V, Ourghanlian C, Kerneis S, Ménager P, Mouthon L, Audureau E, Ravaud P, Godeau B, Gallien S, Costedoat-Chalumeau N.

Objective:
To assess the effectiveness of hydroxychloroquine in patients admitted to hospital with coronavirus disease 2019 (covid-19) pneumonia who require oxygen.
Design:
Comparative observational study using data collected from routine care.
Setting:
Four French tertiary care centres providing care to patients with covid-19 pneumonia between 12 March and 31 March 2020.
Participants:
181 patients aged 18-80 years with documented severe acute respiratory syndrome coronavirus 2 (SARS-CoV-2) pneumonia who required oxygen but not intensive care.
Interventions:
Hydroxychloroquine at a dose of 600 mg/day within 48 hours of admission to hospital (treatment group) versus standard care without hydroxychloroquine (control group).
Main outcome measures:
The primary outcome was survival without transfer to the intensive care unit at day 21. Secondary outcomes were overall survival, survival without acute respiratory distress syndrome, weaning from oxygen, and discharge from hospital to home or rehabilitation (all at day 21). Analyses were adjusted for confounding factors by inverse probability of treatment weighting.
Results:
In the main analysis, 84 patients who received hydroxychloroquine within 48 hours of admission to hospital (treatment group) were compared with 89 patients who did not receive hydroxychloroquine (control group). Eight additional patients received hydroxychloroquine more than 48 hours after admission. In the weighted analyses, the survival rate without transfer to the intensive care unit at day 21 was 76% in the treatment group and 75% in the control group (weighted hazard ratio 0.9, 95% confidence interval 0.4 to 2.1). Overall survival at day 21 was 89% in the treatment group and 91% in the control group (1.2, 0.4 to 3.3). Survival without acute respiratory distress syndrome at day 21 was 69% in the treatment group compared with 74% in the control group (1.3, 0.7 to 2.6). At day 21, 82% of patients in the treatment group had been weaned from oxygen compared with 76% in the control group (weighted risk ratio 1.1, 95% confidence interval 0.9 to 1.3). Eight patients in the treatment group (10%) experienced electrocardiographic modifications that required discontinuation of treatment.
Conclusions:
Hydroxychloroquine has received worldwide attention as a potential treatment for covid-19 because of positive results from small studies. However, the results of this study do not support its use in patients admitted to hospital with covid-19 who require oxygen.

2. DEUXIEME GROUPE
La seconde étude porte sur 150 adultes hospitalisés en Chine avec essentiellement des formes "légères" ou "modérées" du Covid-19. La moitié a reçu de l'hydroxychloroquine, l'autre non.
Le fait de recevoir ou non ce traitement n'a rien changé sur l'élimination du virus par les patients au bout de quatre semaines. De plus, 30% de ceux qui avaient reçu de l'hydroxychloroquine ont souffert d'effets indésirables (le plus fréquent était la diarrhée) contre 9% chez les patients qui n'en avaient pas pris.

Dossier télédéchargé à partir du site PUBMED (bibliothèque scientifique en recherche médicale)

BMJ. 2020 May 14;369:m1849. doi: 10.1136/bmj.m1849. (BMJ = abréviation du titre British Medical Journal)
HYDROXYCHLOROQUINE IN PATIENTS WITH MAINLY MILD TO MODERATE CORONAVIRUS DISEASE 2019: OPEN LABEL, RANDOMISED CONTROLLED TRIAL.
Tang W, Cao Z, Han M, Wang Z, Chen J, Sun W, Wu Y, Xiao W, Liu S, Chen E, Chen W, Wang X, Yang J, Lin J, Zhao Q, Yan Y, Xie Z, Li D, Yang Y, Liu L, Qu J, Ning G, Shi G, Xie Q.
Objective:
To assess the efficacy and safety of hydroxychloroquine plus standard of care compared with standard of care alone in adults with coronavirus disease 2019 (covid-19).
Design:
Multicentre, open label, randomised controlled trial.
Setting:
16 government designated covid-19 treatment centres in China, 11 to 29 February 2020.
Participants:
150 patients admitted to hospital with laboratory confirmed covid-19 were included in the intention to treat analysis (75 patients assigned to hydroxychloroquine plus standard of care, 75 to standard of care alone).
Interventions:
Hydroxychloroquine administrated at a loading dose of 1200 mg daily for three days followed by a maintenance dose of 800 mg daily (total treatment duration: two or three weeks for patients with mild to moderate or severe disease, respectively).
Main outcome measure:
Negative conversion of severe acute respiratory syndrome coronavirus 2 by 28 days, analysed according to the intention to treat principle. Adverse events were analysed in the safety population in which hydroxychloroquine recipients were participants who received at least one dose of hydroxychloroquine and hydroxychloroquine non-recipients were those managed with standard of care alone.
Results:
Of 150 patients, 148 had mild to moderate disease and two had severe disease. The mean duration from symptom onset to randomisation was 16.6 (SD 10.5; range 3-41) days. A total of 109 (73%) patients (56 standard of care; 53 standard of care plus hydroxychloroquine) had negative conversion well before 28 days, and the remaining 41 (27%) patients (19 standard of care; 22 standard of care plus hydroxychloroquine) were censored as they did not reach negative conversion of virus. The probability of negative conversion by 28 days in the standard of care plus hydroxychloroquine group was 85.4% (95% confidence interval 73.8% to 93.8%), similar to that in the standard of care group (81.3%, 71.2% to 89.6%). The difference between groups was 4.1% (95% confidence interval -10.3% to 18.5%). In the safety population, adverse events were recorded in 7/80 (9%) hydroxychloroquine non-recipients and in 21/70 (30%) hydroxychloroquine recipients. The most common adverse event in the hydroxychloroquine recipients was diarrhoea, reported in 7/70 (10%) patients. Two hydroxychloroquine recipients reported serious adverse events.
Conclusions:
Administration of hydroxychloroquine did not result in a significantly higher probability of negative conversion than standard of care alone in patients admitted to hospital with mainly persistent mild to moderate covid-19. Adverse events were higher in hydroxychloroquine recipients than in non-recipients.



Soyez très prudents et respectez bien tous les consignes de sécurité

Bon dimanche à tous.


----------------
Science sans conscience n'est que ruine de l'√Ęme (Rabelais)

eolienne
Envoyé le :  17/5/2020 10:47
Webmaster
Inscrit le: 22/6/2005
De: Région Parisienne
Envois: 32136
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse
daniel46
Envoyé le :  17/5/2020 21:39
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 5/7/2005
De: Au confins du Médoc (Gironde)
Envois: 6251
En ligne
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse
Merci beaucoup Adeline. Merci pour les lectures des membres

Ce je souhaiterais maintenant, c'est que les médias en tout genre qui ont monté cette affaire en épingle pour faire du buzz reconnaissent qu'ils se sont mal informés sur les choses dès le début. Ils ont jeté de l'huile sur le feu, exigeant presque qu'on mette en route le traitement alors que les journalistes concernés ignoraient tout du danger. Ils se sont laissés aller au sensationalisme et au désir effréné de faire de l'audimat.

Mais je doute très sincèrement que la leçon soit reconnue par les responsables. Si les journalistes, pour l'information, étaient soumis aux même conditions que les scientifiques pour les publications, il y aurait infiniment moins de choses erronées qui circuleraient et les gens ne seraient pas chauffés à blanc pour des causes qui s'avèrent mauvaises quand les informations plus précises sont obtenues.

Bonne soirée à tous.

Amicalement

daniel46


----------------
Science sans conscience n'est que ruine de l'√Ęme (Rabelais)

keraban
Envoyé le :  17/5/2020 22:11
Plume de diamant
Inscrit le: 15/11/2007
De: La Corrèze du sud
Envois: 10092
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse
Merci cher Daniel pour ce compte rendu extrêmement complet et précis. Je ne suis pas surpris, Je m'attendais à ces résultats.
Personnellement j'ai subi un test PCR, n√©gatif, puis, un mois plus tard, un test s√©rologique dont j'attends le r√©sultat ce mardi. Si celui-ci aussi s'av√©rait n√©gatif, pourrai-je en conclure qu'on avoir eu tous les sympt√īmes sans avoir contract√© la maladie?
A voir.
Amitié
Bruno


----------------
J'aime la poésie qui me parle et qui chante

Lire plusieurs de mes livres : récits, roman, polar, essai, poèmes :
https://issuu.com/jardinier?utm_source=2017W29_subscribers&utm_campaign=Digest&utm_medi...

daniel46
Envoyé le :  17/5/2020 22:37
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 5/7/2005
De: Au confins du Médoc (Gironde)
Envois: 6251
En ligne
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse
Cher Bruno

merci pour ton passage.

Le test PCR peut être faussement négatif pour un certain nombre de raisons techniques qui vont du prélèvement au délai d'acheminement et à la manipulation elle même.
Il faut savoir qu'il suffit d'une seule mutation mal plac√©e sur le mat√©riel g√©n√©tique √©tudi√© pour que la PCR ne marche pas parce que la r√©action ne d√©marre pas avec l'une des amorces. C'est une technique qui m√™me si elle est devenue de la routine depuis des ann√©es (j'ai pratiqu√© beaucoup) comporte parfois des impond√©rables qu'on ne ma√ģtrise pas.

En ce qui concerne les tests s√©rologiques, je ne sais pas exactement o√Ļ ils en sont, mais je sais que jusqu'√† une date r√©cente, la fiabilit√© n'√©tait pas absolue loin de l√†. Il y a d√©j√† le probl√®me de la r√©ponse de ton organisme √† l'infection. Certains r√©pondent plus que d'autres. On a du faire beaucoup de progr√®s en tr√®s peu de temps....

Tu as pu avoir aussi une autre infection que covid-19 car un certain nombre de sympt√īmes ressemblent √† ceux de la grippe.

Si tu as eu des troubles net de l'odorat ou du go√Ľt, ce serait un indice assez s√©rieux d'une infection √† covid-19, mais ton m√©decin sera beaucoup plus comp√©tent que moi pour t'expliquer cela.

En tout état de cause, si tu n'as pas développé d'anticorps spécifiques, tu restes normalement sensible à une infection. Donc tu dois continuer à prendre un maximum de précaution.

Voilà tout ce que ne peux te dire. Je ne suis pas médecin. j'ai travaillé sur la chloroquine et je la connais un peu, mais covid-19 n'est pas ma spécialité.

Bon courage et prudence surtout. J'esp√®re que tu vas pouvoir bient√īt envisager de d√©m√©nager et de te retrouver dans de bonnes conditions.

Amicalement
daniel46


----------------
Science sans conscience n'est que ruine de l'√Ęme (Rabelais)

grodele
Envoyé le :  18/5/2020 10:06
Plume de platine
Inscrit le: 25/1/2012
De: Alsace
Envois: 6232
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse
Merci Daniel pour ce compte-rendu délivré de toute subjectivité. Que n'a-t-on pas lu sur le sujet !

Il y a certes, les journalistes qui recherchent le sensationnel pour faire de l'audience, mais que dire d'un certain professeur qui n'hésite pas à lancer un traitement hypothétique dans le but d'être la vedette dans ces mêmes médias ? Quelle gloire il en aurait retiré si par hasard le résultat s'était avéré concluant !



----------------
recueils de mes poèmes disponibles : Cliquez sur les liens ci-dessous

https://www.edilivre.com/la-dechirure-des-jours-nicole-ride.html
http://www.edilivre.com/comme-une-plume-au-vent-nicole-ride.html

napola
Envoyé le :  19/5/2020 5:32
Plume de platine
Inscrit le: 27/4/2012
De: Sud
Envois: 2870
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse
Bonjour Daniel,

Je te remercie pour toutes ces informations très précieuses.
Je m'attendais à ces résultats, et suis tout à fait d'accord sur ce que tu dis sur les médias.
Mais ils recommenceront...
Je ne comprends pas pourquoi on parle d'un traitement avant d'√™tre s√Ľrs de son efficacit√©.
Cela éviterait bien des polémiques, et des "accidents" suite à de l'auto-médication.

Bonne journée, Daniel !
Amitiés,

Ana

daniel46
Envoyé le :  22/5/2020 19:50
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 5/7/2005
De: Au confins du Médoc (Gironde)
Envois: 6251
En ligne
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse. mise à jour 22/05/2020
mise à jour du 22/05/2020


Le Monde aujourd'hui à 18h09

Santé

L'hydroxychloroquine et la chloroquine ne sont pas efficaces et même néfastes, selon une nouvelle étude

Ni la chloroquine, ni son dérivé l'hydroxychloroquine ne se montrent efficaces contre le Covid-19 chez les malades hospitalisés, et ces molécules augmentent même le risque de décès et d'arythmie cardiaque, prévient une vaste étude parue vendredi dans The Lancet, qui recommande de ne pas les prescrire en dehors des essais cliniques.

Men√©e sur pr√®s de 15 000 malades, il s'agit de la "premi√®re √©tude √† large √©chelle" √† apporter une "preuve statistique robuste" que ces deux traitements, qui font couler tant d'encre, "ne b√©n√©ficient pas aux patients du Covid-19", d√©clare dans un communiqu√© le Dr Mandeep Mehra, auteur principal de l'√©tude publi√©e dans la prestigieuse revue m√©dicale. Les patients ont re√ßu quatre combinaisons diff√©rentes √† base de chloroquine (un antipalud√©en) et d'hydroxychloroquine (prescrit contre la polyarthrite rhumato√Įde par exemple). Les traitements √©taient soit administr√©s seuls, soit associ√©s √† un antibiotique de la famille des macrolides.

L'√©tude a analys√© les donn√©es d'environ 96 000 patients infect√©s par le virus SARS-CoV-2 admis dans 671 h√īpitaux entre le 20 d√©cembre 2019 et le 14 avril 2020, sortis ou d√©c√©d√©s depuis. Environ 15 000 d'entre eux ont re√ßu l'une des quatre combinaisons (chloroquine seule ou associ√©e √† l'antibiotique, hydroxychloroquine seule ou associ√©e √† ce m√™me antibiotique), puis ces quatre groupes ont √©t√© compar√©s aux 81 000 malades du groupe t√©moin n'ayant pas re√ßu ce traitement.

Résultat, les quatre traitements ont tous été associés à un risque de mortalité bien plus élevé qu'au sein du groupe témoin (qui était de 9,3 %): 16,4 % de décès pour la chloroquine seule, 22,2 % quand elle était combinée à l'antibiotique; 18 % pour l'hydroxychloroquine seule, et 23,8 % quand elle était associée au même antibiotique. Les auteurs estiment ainsi que le risque de mortalité est de 34 % à 45 % plus élevé chez des patients prenant ces traitements que chez des patients présentant des facteurs de comorbidité, c'est-à-dire de facteurs de risques. Alors que plusieurs pays comme le Brésil parient sur l'usage de la chloroquine et de son dérivé, l'étude recommande de ne pas administrer ces traitements en dehors des essais cliniques.

adresse o√Ļ on peut consulter l'√©ditorial du Lancet du 22/05/2020 commentant l'article (en anglais)
https://www.thelancet.com/

Reférence de l'article lui même
Mehra MR Desai SS Ruschitzka F Patel AN
Hydroxychloroquine or chloroquine with or without a macrolide for treatment of COVID-19: a multinational registry analysis.
Lancet. 2020; (published online May 22.)

Que vont en penser l'immense Donald Trump, ma√ģtre du monde (enfin, il le croit tellement), qui s'est vant√© de prendre de l'hydroxychloroquine pour se garantir du covid-19 et et l'√©minent Mr Ja√Įr Bolsonaro qui parie sur la CQ et l'HCQ pour gu√©rir les malheureux br√©siliens qui tombent comme des mouches, victimes de la "grippette" comme il l'appelle?

Bon weekend à tous, et la prudence reste de mise.


----------------
Science sans conscience n'est que ruine de l'√Ęme (Rabelais)

eolienne
Envoyé le :  23/5/2020 9:37
Webmaster
Inscrit le: 22/6/2005
De: Région Parisienne
Envois: 32136
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse. mise à jour 22/05/2020
Sybilla
Envoyé le :  23/5/2020 23:04
Modératrice
Inscrit le: 27/5/2014
De:
Envois: 40165
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse. mise à jour 22/05/2020

Bonsoir Daniel,

Il y a eu tant de polémiques à ce sujet...
Mais les personnes cardiaques ne supportent pas ce traitement qui peut être dangereux pour elles...
Merci pour ton partage !



Belle soirée !
Mes amitiés
Prends bien soin de toi !
Sybilla


----------------
Le rêve est le poumon de ma vie. (Citation de Sybilla)





NoireLune
Envoyé le :  25/5/2020 19:27
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 20/11/2011
De: O√Ļ le r√™ve rit...
Envois: 24191
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse. mise à jour 22/05/2020

https://www.youtube.com/watch?v=HfmxaEZjbWs&t=521s
Bon fin de la controverse dites-vous...
Pourtant les débats qui manquent
Très amicalement...
NL


----------------
La Poésie ça sert à faire du bien...
ça dénoue le négatif...
et ça devrait être remboursé par la sécurité sociale...

daniel46
Envoyé le :  25/5/2020 20:37
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 5/7/2005
De: Au confins du Médoc (Gironde)
Envois: 6251
En ligne
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse. mise à jour 22/05/2020
1) d'un c√īt√©, un article scientifique publi√© dans une revue de niveau international, bas√© sur une √©tude de 15000 patients et impliquant plusieurs centaines d'h√īpitaux dans des pays diff√©rents. De l'autre un entretien r√©alis√© par Mr Pujadas avec des personnes du milieu m√©dical, mais pas forc√©ment sp√©cialistes de la question.

2) l'article a été mis en ligne par Lancet le 22 mai. L'entretien que tu lui opposes a eu lieu de 20 mai. Il est obsolète par rapport à la publication.

3) l'OMS a décidé aujourd'hui de suspendre tous les essais relatifs à ces deux molécules.

------------------

Complémentation de l'info 25 mai à 21h48 après une petite recherche complémentaire

25 février 2020.
l'historique communication du Pr Raoult sur la chloroquine (à écouter): le covid, c'est fini


Ce même 25 février 2020
80 000 personnes contaminées
2700 morts

Le 25 mai 2020, exactement deux mois après
5 362 160 personnes contaminées
344 964 morts pour qui oui, le covid, c'est fini

Si la chloroquine et l'hydroxychloroquine étaient réellement efficaces, je crois qu'elle seraient utilisées partout et qu'on n'en serait pas là.

Mais je crois qu'il est réellement impossible de faire d'un incroyant un croyant vraiment sincère et profond.
Pour Clovis, Clotilde valait bien une messe.

Amicalement
daniel46


----------------
Science sans conscience n'est que ruine de l'√Ęme (Rabelais)

eolienne
Envoyé le :  26/5/2020 8:44
Webmaster
Inscrit le: 22/6/2005
De: Région Parisienne
Envois: 32136
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse. mise à jour 22/05/2020
NoireLune
Envoyé le :  26/5/2020 9:41
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 20/11/2011
De: O√Ļ le r√™ve rit...
Envois: 24191
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse. mise à jour 22/05/2020

Je sais c'est pas dr√īle
Mais bon changeons les dates...
https://www.youtube.com/watch?v=VGi_bG8-vVU&t=38s


Très amicalement...
NL


----------------
La Poésie ça sert à faire du bien...
ça dénoue le négatif...
et ça devrait être remboursé par la sécurité sociale...

daniel46
Envoyé le :  26/5/2020 11:52
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 5/7/2005
De: Au confins du Médoc (Gironde)
Envois: 6251
En ligne
Re: Hydroxychloroquine. Fin de la controverse. mise à jour 22/05/2020
Cher NoireLune

j'ai écouté et bien pris note.

Madame Violaine Guérin, pour toi, a raison contre tout le monde, comme Mr Douste Blazy il y a quelque temps.
Je serais quand même très étonné, vu les polémiques qui entourent ces deux molécules, que les rapporteurs du manuscrit en question n'aient pas pris toutes leurs précautions de vérification rigoureuses avant d'accepter l'article en question. Il en va de leur réputation et peut être de leur avenir scientifique et de la réputation et de l'avenir du Journal Lancet si un scandale éclatait à ce sujet.

En attendant, on attends toujours de Mr Raoult et Madame Guérin une publication basée sur des essais dont la technique est indiscutable et les résultats suffisamment significatifs et solides pour être acceptée dans une revue médicale de très haut niveau.

la dernière publication du Dr Raoult sur le covid-19 date de mai 2020 dans Travel Medecine and Infectious Diseases qui est une revue très honnêtement cotée (IF: 4.8 ; par comparaison: Lancet Infectious Diseases: IF 27,5).

Early treatment of COVID-19 patients with hydroxychloroquine and azithromycin: A retrospective analysis of 1061 cases in Marseille, France.
Million M, Lagier JC, Gautret P, Colson P, Fournier PE, Amrane S, Hocquart M, Mailhe M, Esteves-Vieira V, Doudier B, Aubry C, Correard F, Giraud-Gatineau A, Roussel Y, Berenger C, Cassir N, Seng P, Zandotti C, Dhiver C, Ravaux I, Tomei C, Eldin C, Tissot-Dupont H, Honoré S, Stein A, Jacquier A, Deharo JC, Chabrière E, Levasseur A, Fenollar F, Rolain JM, Obadia Y, Brouqui P, Drancourt M, La Scola B, Parola P, Raoult D.
Travel Med Infect Dis. 2020 May 5:101738.

L'IF est une indication de la reconnaissance par la communauté scientifique internationale de la qualité des articles d'un journal scientifique. Plus il est élevé, et plus la qualité est normalement élevée et plus il est difficile d'arriver à publier dans le Journal. Par exemple, pour les revues les plus prestigieuses: Nature Medecine: 30,6; Cell: 36,2; New England Journal of Medecine: 70,6

Je vais lire très honnêtement l'article si j'arrive à la télédécharger (ou je demanderai à un ancien collègue de le faire et de me la faire parvenir en pdf) et je te dirai ce que j'en pense. Tu sais, moi, je ne me base pas sur des paroles, je me base sur des résultats d'observation réelles. Je ne demande qu'à croire les choses quand elles sont solidement étayées.

Dans les banques de donn√©es biom√©dicales, je n'ai trouv√© aucune trace de travaux publi√©s sur le coronavirus o√Ļ Mme Violaine Gu√©rin ait particip√© suffisamment pour √™tre l'un des auteurs

Encore et toujours, à mes arguments basés sur des données scientifiques solides, tu m'opposes des interviews réalisés par les médias qui cherchent d'abord le buzz et l'audimat. Nous n'avons pas tout à fait les mêmes valeurs d'appréciation.

Le temps fera la différence et dira qui de nous deux était dans le vrai. Personnellement, je suis prêt à accepter mon erreur, car tout scientifique honnête et digne de ce nom doit savoir le faire. Alors, Patience.....

Amicalement
daniel46





----------------
Science sans conscience n'est que ruine de l'√Ęme (Rabelais)

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster