Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 9332 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
25 utilisateur(s) en ligne (dont 23 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 6
Invité(s): 19

idyllik, felinelove, Capricorne, Muguette, tolpac, Sybilla, plus...
Choisissez
Eagle Wood alias TRAPPER
HĂ©bergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos poèmes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "poèmes" Ă©rotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     Fausses Confidences sur Mozart
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
OLUCINEP
Envoyé le :  17/3/2012 9:55
Plume d'or
Inscrit le: 1/4/2010
De: France Centre
Envois: 1009
Fausses Confidences sur Mozart
Fausses Confidences sur Mozart (humour)

Mozart avait Ă©crit un divertimento
Tirant une beauté de son banal ennui
Tout a fait conciliable avec son vibrato
Ă€ la dame il offrit sa musique de nuit.

Ce fut en do majeur qu’il joua jusqu’au jour.
La belle en fut heureuse aimant musique douce,
Mais craignant des coussins de tacher le velours
Par prudence elle lui dit Mozart ; Ah ! Met des housses.

Don Juan tempéré d’un andante un peu mou
Va décevoir la dame un peu désorientée
Elle sait des tempos qui réveillent son goût
Et passe au crescendo de la flute enchantée.


Olucinep XVII 03 MMXII

Commentaire Victorisé :

"Poètes voici le boeufs qui passent
Cachez vos rouges encriers"
islander
Envoyé le :  17/3/2012 10:04
Mascotte d'Oasis
Inscrit le: 11/4/2009
De: Baltimore, Bretagne
Envois: 41843
Re: Fausses Confidences sur Mozart


un humour pétillant ainsi que le poème savamment orchestré, j'adore,


yann




Parceval
Envoyé le :  17/3/2012 10:29
Plume d'or
Inscrit le: 11/4/2011
De:
Envois: 1784
Re: Fausses Confidences sur Mozart
J'aime bien tes boeufs qui passent
Et la flûte a Mozart qui rejoue l'enchantée....

Mes amitiés

Parceval

Escandihado
Envoyé le :  17/3/2012 10:32
Plume de platine
Inscrit le: 21/11/2008
De:
Envois: 2799
Re: Fausses Confidences sur Mozart
Pas tres malin comme Ă©crit . On peut ne pas aimer la musique de Mozart ( ce qui est peut-ĂŞtre votre cas) , cela
n´empêche pas d´avoir un minimum de respect pour la personne . Humour , dites vous .... personnellement, ceci ne me fait pas rire du tout !
Quant au " commentaire victorisé" , c´est pas tres gentil pour " ceux qui passent" ....
OLUCINEP
Envoyé le :  17/3/2012 12:57
Plume d'or
Inscrit le: 1/4/2010
De: France Centre
Envois: 1009
Re: Fausses Confidences sur Mozart
Bref ! Escandihado ne m’aime pas du tout
Dommage je l’avais lu, ça me plaisait beaucoup !
Mais j’ai atteint cet âge ou le sérieux m’ennuie
Et ce n’est qu’en privé que ma peine s’essuie.
Donc j’écris des sornettes qui amusent certains
Mais qui ne plaisent pas Ă  tout le genre humain.
D’abord j’adore Mozart et dans mon bref écrit
Je ne mets pas en cause ses admirables fruits.
Quant au respect hélas, en relisant Molière,
J’ai trouvé qu’il fallait y mettre une barrière :
« Sur quelque préférence une estime se fonde
et c’est n’estimer rien qu’estimer tout le monde »
Donc je n’ai de respect que pour les respectables
Molière et Mozart, je les trouve admirables
Quant aux bœufs grand pardon d’avoir cité Victor
Je parlais aux poètes d’une citation d’or
Que j’avais déformée en espérant distraire
Reprenant Ă  la fois Brassens le grand Hugo (1)
Et sans être génial ce n’était pas idiot.
J’aime bien tout le monde mais j’aime aussi le rire
Mon humour je le sais et cela va sans dire
Ne peut de tout le monde obtenir un sourire.
Et le pire de tout j’érotise parfois.
Vous devrez me bannir si c’est là votre choix
Mais pour cette fois ci ne mettez sur mon dos
Nulle atteinte de Mozart ou de Victor Hugo.
Je vous vois de platine je ne suis que d’argent
Je suis bijou du pauvre vous ĂŞtes opulent
Ayez un peu pitié cessez de me noircir
L’argent en s’oxydant va déjà s’assombrir.
Et qui sait dans cent ans les choses Ă©voluant
Je serai en platine astiqué et brillant.
Mais je dirai que j’aime ou que je n’aime pas
Puis me retirerai sur la pointe des pas.
Recevez pour finir quelques cordialités
Car vous lutes mes vers qui furent commentés
Vous en prîtes la peine et je vous dis merci
Espérant un futur sans de tel souci.

(1)« Enfants voici les bœufs qui passent
Cachez vos rouges tabliers »
[La légende de la nonne – Odes et Ballade-Victor Hugo-avril 1828]

(Question subsidiaire à réponse facultative :
Escandihado ! le mot vient-il de l’espagnol “escandir” signifiant scander ou déclamer les vers selon l’ancienne façon des latins ?)

Escandihado
Envoyé le :  17/3/2012 13:28
Plume de platine
Inscrit le: 21/11/2008
De:
Envois: 2799
Re: Fausses Confidences sur Mozart
Non, vous n´y êtes pas du tout . Sur Oasis, soie , or, argent, platine, etc .... n´a aucun rapport avec le fait que l´admin et les modos
apprécient ou non nos écrits : c´est juste une indication pour noter notre nombre de posts et rien de plus . D´ailleurs, c´est
marqué dans Foire aux questions, si je ne me trompe pas .
Ensuite, je n´ai nul pouvoir de vous virer : c´est aux membres de l´administration que reviennent les décisions de ce genre.

J´avais bien compris que vous citiez Victor Hugo, je ne suis pas completement ignare quoique vous pensiez.... mais simplement,
votre allusion avait l´air de dire que vous parliez de nous autres en tant que boeufs , voilá tout .

Escandihado vient d´un mot provencal qui signifie "échappée de soleil".

Quant au fait que vous " érotisiez" , non, ce n´est pas grave . Il y a de la poésie érotique tres fine et pas du tout vulgaire, lá
n´est pas la question . Simplement, mieux vaut éviter de poster des sujets "sensibles" sur un site ouvert á tout le monde .
Personnellement, j´ai mes opinions sur la politique, la religion, le social, etc .... mais je me garde bien de l´exprimer en poésie.
Discrétion et neutralité sont regles d´or dans un espace public .

TheKid
Envoyé le :  17/3/2012 14:34
Plume de platine
Inscrit le: 17/9/2008
De: ENTRE LES MURS DE MON PLACARD
Envois: 8771
Re: Fausses Confidences sur Mozart
Mozart...Hugo...Olunicep...je vénère les deux premiers, le troisième a tout mon respect, sa plume je l'admire.

Votre poème offre un panel d'images...fort agréable! :-)

merci!

OLUCINEP
Envoyé le :  17/3/2012 21:06
Plume d'or
Inscrit le: 1/4/2010
De: France Centre
Envois: 1009
Re: Fausses Confidences sur Mozart
Escandihado du soir... espoir ...

Je n’y reviendrai plus mais il faut bien cesser
Nous n’avons point tendance à la fraternité
Merci pour la Provence sa générosité
Ce surnom de soleil fait l'esprit progresser .

Mais je ne voudrais pas laisser dire des choses
Qui ne sont qu’apparentes et changées par les mots
Rien n’est neutre jamais on l’enseigne aux marmots
C’est la nature elle-même qui vient et nous l’impose.

Quant Ă  ĂŞtre discret ! Pour lire sur un site
Ou bien pour espérer y écrire, être lu,
Il faut être bien sûr plus ou moins m’as-tu vu
Et avoir en public la discrétion petite.

Enfin si des rimeurs n’avaient pris en pâture
Le sujet politique, religieux, historique
Pour dire ce qu’ils en pensent de façon poétique,
Nous n’aurions qu’une moitié de la littérature.

Je ne suis pas de taille Je ne répondrai plus
Le platine est si dur et l’argent malléable
Nos pensées seront-elles toujours inconciliables ?
Bonne nuit , nous verrons demain est inconnu.


Escandihado
Envoyé le :  17/3/2012 23:13
Plume de platine
Inscrit le: 21/11/2008
De:
Envois: 2799
Re: Fausses Confidences sur Mozart
Olucinep, vous savez poétiser. Moi pas . Vous marquez donc un point á ce niveau-lá .

Votre insolence, en revanche, même si elle est déguisée sous une forme esthétique, n´est pas tres agréable .
Rassurez vous, vous ne me trouverez plus sur vos Ă©crits .
juliette04
Envoyé le :  17/3/2012 23:18
Plume de diamant
Inscrit le: 5/9/2010
De:
Envois: 13953
Re: Fausses Confidences sur Mozart
Joli, j'ai beaucoup aimé !
Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster