Oasis des artistes: Poésie en ligne, Concours de poèmes en ligne - 9259 membres !
S'inscrire
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 


Mot de passe perdu ?
Inscrivez-vous !
Petites annonces
Qui est en ligne
23 utilisateur(s) en ligne (dont 18 sur Poèmes en ligne)

Membre(s): 3
Invité(s): 20

felinelove, franie, aquane, plus...
Choisissez
richard+ proto.jpg
Hébergez vos images
zupimages
Droits d'auteur


Copyright



Index des forums de Oasis des artistes: Le plus beau site de poésie du web / Poésie, littérature, créations artistiques...
   Vos po√®mes ***UN SEUL PAR JOUR*** Les "po√®mes" √©rotiques descriptifs ne sont pas les bienvenus sur ce site
     La famille
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
elena
Envoyé le :  20/2/2011 16:39
Plume d'argent
Inscrit le: 7/11/2009
De:
Envois: 368
La famille
Un peu banal
Tout ordinaire
Chacun ayant
Ses qualités

Et ses défauts
Sa personnalité
Unique
Une famille

Dessin originel
Unité, sérénité
Ou l'amour et la joie
Règne de pair

Avec la paix
Le calme d'un foyer
Tous y contribue
En donnant sa part

Est-ce possible?
Plus de cris, de larmes
D'injures qu'ont se jette
A la figure

De mots qui blessent
Souvent plus profond
Que les coups qu'on reçoit
Et qui nous laisse

Des blessures qui
Cicatrise difficilement
Elles atteignent le coeur
Et font tellement mal

On peut tout oublier
Du moins, on le fait croire
Mais on oublie pas
Si ceux qu'on aime

Nous font du mal
La famille c'est sacré
Si l'un des membres
Et trahit, tous le sont

Les mots qui blessent
Reste graver
Dans nos mémoires
Alors avant de les dire

Pensons un instant
Au mal
Que de simples mots
On fait tout au long de notre histoire
criducoeur
Envoyé le :  20/2/2011 21:22
Plume de platine
Inscrit le: 22/6/2005
De: Paris
Envois: 3521
Re: La famille
Bonsoir elena
Des vers réalistes, plein de sagesse. Au plaisir de te relire.
Amicalement
Zohe√Įr


----------------
L'amour est une fumée de soupirs ; dégagé, c'est une flamme qui
étincelle aux yeux des amants ; comprimé, c'est une mer
qu'alimentent leurs larmes.
William Shakespeare(Roméo et Juliette).

Par conversation | Les + récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster